Groupe CRCE Danielle Bidart-Reydet

Affaires sociales

28

Les gens du voyage

Institutions, élus et collectivités Par / 2 février 2000

par Danielle Bidard-Reydet

Monsieur le président, monsieur le secrétaire d’Etat, mes chers collègues, dans l’impossibilité de venir devant vous aujourd’hui, Mme Odette Terrade m’a demandé de vous présenter tout à la fois ses excuses et son intervention. Près de trois cent cinquante années séparent le premier dispositif relatif aux gens du voyage du texte que nous examinons aujourd’hui. C’est en effet l’ordonnance de Colbert de 1662 qui définissait comme délit le nomadisme, l’oisiveté et l’errance. Tout au long de ces trois siècles, la législation a certes évolué, mais les pratiques et les mentalités sont encore trop souvent empreintes (...) Lire la suite
Administration