Justice et police

Insécurité dans l’agglomération nantaise

Les questions orales

Par / 19 novembre 2002

Par François Autain

L’insécurité s’aggrave dans l’agglomération nantaise, triste réalité que traduisent quelques chiffres : en 2001, la police a constaté 45 144 crimes et délits, en augmentation de 23,5 % sur un an, ce qui place Nantes loin devant Paris, Marseille, Lyon, Nice ou Toulouse. Avec 121 faits pour mille habitants, Nantes se hisse à la sixième place des villes les plus touchées par l’insécurité. Les délégués syndicaux de la police avec lesquels je me suis entretenu, considèrent que la police nationale n’a plus les moyens d’assurer sa mission de service public dans l’agglomération (…) Lire la suite
Administration