International

L’esclavage reconnu comme crime contre l’humanité

Affaires étrangères et défense

Par / 23 mars 2000

par Danielle Bidard-Reydet et Paul Vergès

Monsieur le président, monsieur le secrétaire d’Etat, mes chers collègues, la proposition de loi qui nous est aujourd’hui soumise tend à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crimes contre l’humanité. La simple lecture de cet intitulé nous renvoie à l’importance de la mission qui est la nôtre, en tant que législateurs, certes, mais surtout en tant que représentants du peuple : acte de repentance, autant que message pour l’avenir, la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité est un symbole fort, alors que nous quittons un siècle particulièrement sanglant pour entrer dans (...) Lire la suite

Bio Express

Paul Vergès

Ancien sénateur de La Réunion, décédé le 12 novembre 2016.
Membre de la commission des affaires économiques
Elu le 15 avril 1996
En savoir plus

Dernieres vidéos

500

C’est le nombre de niches fiscales existantes.

Administration