Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Activité des sénateurs

Quels moyens pour la mixité sociale dans nos écoles ?

Par / 2 mars 2023

L’école française est l’une des plus inégalitaire des pays de l’OCDE. Il y a donc besoin de mesures structurelles, pas seulement de cosmétique.

Prenons l’exemple du lycée Claude Monnet, au Havre. Depuis 2018, celui-ci a perdu l’équivalent de 8 postes alors qu’il a accueilli 35 élèves en plus, sur la période. L’indice de position sociale de cet établissement a baissé d’année en année, atteignant 92,9 alors que le lycée privé Saint-Joseph, situé à 150 mètres, a lui, un IPS de quasiment 138.

Face à la dégradation de la situation sociale des élèves de l’établissement public, il va falloir davantage qu’ouvrir des formations « attractives » ou inciter les parents d’élèves du lycée privé à inscrire leurs enfants à Claude Monet.

Monsieur le Ministre, la communauté éducative ne vous demande pas un énième artifice. Elle vous demande des moyens pour pallier les conséquences des inégalités socioéconomiques que subissent certains élèves au travers d’un renforcement de l’action pédagogique et éducative.

Ça n’est pas ce que vous faites dans les attributions des Dotations Horaires Globales actuellement examinées dans le secondaire, ni dans les mesures de carte scolaire en primaire.
En REP, REP +, ou dans le rural isolé - où existent aussi de nombreuses difficultés sociales - nous continuons en effet de perdre des moyens d’enseignement.

Allez-vous mieux tenir compte de la réalité sociale dans l’allocation de postes qui s’apparente trop souvent à une gestion comptable ?

L’allocation des moyens est quasiment exclusivement liée aux effectifs. Or il faut aussi prendre en compte la situation sociale pour renforcer les moyens des établissements !

Dans la palette des solutions pour encourager la mixité, vous mettez beaucoup à contribution les collectivités territoriales, dont les finances ne sont pas bonnes. Enfin, je m’inquiète du regroupement des écoles dans les centres-bourgs : la présence d’écoles en milieu rural est essentielle pour la vitalité des territoires.

L’allocation des moyens est quasiment exclusivement liée aux effectifs. Or il faut aussi prendre en compte la situation sociale pour renforcer les moyens des établissements !

Dans la palette des solutions pour encourager la mixité, vous mettez beaucoup à contribution les collectivités territoriales, dont les finances ne sont pas bonnes. Enfin, je m’inquiète du regroupement des écoles dans les centres-bourgs : la présence d’écoles en milieu rural est essentielle pour la vitalité des territoires.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Rouvrons le délai d’inscription sur les listes électorales

Élections législatives 30. Juin-7 juillet 2024 - Par / 18 juin 2024

Affaires économiques Une simplification en trompe-l’oeil

Discussion du projet de loi de simplification de la vie économique - Par / 6 juin 2024

Affaires sociales Un outil de plus contre les violences intrafamiliales : l’OPPI

proposition de loi allongeant la durée de l’ordonnance de protection et créant l’ordonnance provisoire de protection immédiate - Par / 4 juin 2024

Affaires sociales Les assistants familiaux méritent mieux

Concilier une activité professionnelle avec la fonction d’assistant familial - Par / 30 mai 2024

Finances Cabinets de conseil : la transparence ne peut pas attendre

PPL encadrant l’intervention des cabinets de conseil privés dans les politiques publiques - Par / 29 mai 2024

Finances Transgenre : le combat idéologique ne fait que commencer

Prise en charge des mineurs en questionnement de genre - Par / 28 mai 2024

Aménagement du territoire et développement durable Un premier pas contre les polluants éternels

PPL visant à protéger la population des risques liés aux substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS) - Par / 27 mai 2024

Administration