Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Dans le département

Non à la chasse aux bébés délinquants !

Par / 15 novembre 2005

Appel pour une autre politique en direction des enfants en souffrance :

A l’heure où les quartiers en difficultés exprimaient leur mal être sous des formes violentes, où toute une partie de la jeunesse explose, un débat voit le jour sur le possible dépistage précoce d’une délinquance potentielle chez l’enfant. Bien évidemment le ministre de l’intérieur s’est emparé de ce dossier pour affirmer sa conception répressive à cet égard. Le débat a surgi dans la foulée de l’édition d’un livre noir de la psychanalyse.

C’est sur la base d’une commande de la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs indépendants (CANAM) que l’INSERM vient de produire une analyse sur cette question. Dans le cadre d’une théorisation d’un déterminisme, l’étude veut démontrer que la délinquance serait en quelque sorte inscrite dans les gènes. Nous revenons à l’époque que nous croyions révolue du « chromosome du crime ».

La génétique, le tempérament, la personnalité, « des traits de caractère tels que la froideur affective, la tendance à la manipulation, le cynisme, l’agressivité sont mentionnés comme associés à la précocité des agressions » et font partie, selon les experts, des facteurs de risque des troubles de conduite, au même titre que les antécédents familiaux. Rien n’est dit sur le contexte social, la précarité, la pauvreté, le chômage, les inégalités. La violence sociale dont l’irruption sur le devant de la scène vient d’avoir lieue est éludée.

L’objectif affirmé est de dépister précocement ces troubles dès l’âge de 36 mois pour les médicaliser. On veut d’embler mettre dans des camisoles chimiques des bébés, sous prétexte qu’ils pourraient devenir délinquants. C’est digne des pays totalitaires et c’est ce que voudrait imposer Sarkozy sous l’égide de de Villepin. Cela évite de poser la question sociale, la question du devenir humain de notre société, c’est l’état d’urgence et le couvre feu décrété chez les nourrissons. Les grands groupes pharmaceutiques ne doivent être bien loin ! Le modèle américain est à l’œuvre, ce pays où 5 millions d’enfants sont médicamentés à coup de Ritaline !

Les signataires expriment leur préoccupation et leur indignation. Ils exigent une autre politique en direction de l’enfance et de la petite enfance. Ils demandent des moyens supplémentaires pour les centres Médico- psychopédagogique (les CMPP), la formation de psychothérapeutes pour ces jeunes, la création de postes de médiateurs sociaux, de thérapeutes, d’éducateurs. Ils exigent des financements pour une école de qualité, pour une formation professionnelle adaptée.

Pantin, le 15 novembre 2005.

Premiers appelants :

Jean Marie DOUSSIN, secrétaire départemental du Parti Communiste Français,
Eliane ASSASSI, sénatrice de la Seine Saint-Denis, présidente de l’ADECR,
Docteur Mario SALVI, médecin généraliste, administrateur du Conseil National de liaison des centres de santé,
Hélène FRANCO, vice présidente du Syndicat de la Magistrature,
Jean Pierre ROSENCZVEIG, Président de DEI France
Maître Patrick ROULETTE, avocat, Président de la FCPE 93

Pour vous joindre à cet appel, contactez le : 01 42 34 24 49
ou envoyez un message à l’adresse électronique suivante : bureau.e.assassi@senat.fr

Les dernieres interventions

Dans le département Des Côtes-d’Armor au Sénat

Organisation et transformation du système de santé - Par / 18 juin 2019

Dans le département Visite du centre de rétention administrative de Rennes

Reportage du 28/02/19 sur France 3 Bretagne - Par / 5 mars 2019

Dans le département Parité dans les intercommunalités

Courrier aux maires des Côtes d’Armor - Par / 5 février 2019

Dans le département Prisonniers palestiniens

Courrier du 29/01/19 à Monsieur le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères - Par / 29 janvier 2019

Dans le département Journée des droits des femmes

Une délégation d’élues au Sénat - Par / 13 mars 2018

Dans le département Nous demandons un plan de rattrapage sanitaire pour le Bassin minier  

Lancement d’un appel pour une santé restaurée dans le Bassin minier - Par / 30 janvier 2018

Dans le département Un grand malaise au centre pénitentiaire de Sequedin

Ma lettre à Nicole Belloubet, Ministre de la justice - Par / 24 janvier 2018

Dans le département Les syndicats et Christine Prunaud se mobilisent

Fermeture des bureaux de Poste à Saint-Brieuc - Par / 18 janvier 2018

Dans le département Projets Miniers

Lutte sur mon territoire des Côtes-d’Armor - Par / 3 octobre 2017

Dans le département NON à la remise en cause des locaux syndicaux

Veiller aux usages et mises à disposition dans l’Isère - Par / 21 avril 2017

Dans le département Usages et mises à disposition de locaux syndicaux

NON à une remise en cause en Isère - Par / 14 avril 2017

Dans le département Fusion annoncée des Services des Impôts

Inquiétude pour la vallée du Grésivaudan - Par / 7 avril 2017

Dans le département Législatives en Côtes d’Armor

Circonscription Lamballe-Loudéac : Candidate du PCF - Par / 4 avril 2017


Bio Express

Éliane Assassi

Sénatrice de Seine-Saint-Denis - Présidente du groupe CRCE
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 26 septembre 2004
En savoir plus
Administration