Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Affaires économiques

Avant d’être débattu et voté en séance publique, chaque projet ou proposition de loi est examiné par l’une des sept commissions permanentes du Sénat : lois, finances, affaires économiques, affaires étrangères et Défense, affaires culturelles, affaires sociales, aménagement du territoire et du développement durable. Classées par commissions, retrouvez ici les interventions générales et les explications de vote des sénateurs CRC.

Lire la suite

Débat sur les infrastructures : région parisienne

Par / 3 juin 2003

par Hélène Luc

Le débat d’aujourd’hui est primordial pour la France. Il s’agit d’anticiper pour définir les principes qui guideront nos choix des infrastructures dont la création, entre 2003 et 2020, permettra d’éviter la congestion de nos réseaux de transport. La situation risque en effet de se dégrader compte tenu des perspectives de la demande. Cela requiert des mesures d’exception.

Le nœud du problème, c’est la capacité de notre pays à conserver un rôle moteur en Europe tout en satisfaisant les attentes de nos concitoyens. Quels transports, pour qui, et pour quel développement ? C’est là, monsieur le Ministre, que nos appréciations divergent. Jean-Claude Gayssot, dont je salue l’important travail durant son passage au ministère des Transports voulait doubler le fret ferroviaire d’ici 2010 et le tripler d’ici 2020. Vous, vous n’envisagez que de l’augmenter très faiblement et de le filialiser, c’est-à-dire de le privatiser.

La région Ile-de-France, la plus peuplée et qui produit 29 % des richesses du pays, compte aussi 17 universités, des services publics urbains originaux, une riche tradition de création et d’accueil liée au dynamisme de ses habitants et de ses collectivités locales. Mais c’est aussi une région difficile, à fortes inégalités sociales et territoriales, marquée par la pollution de l’air, de l’eau, des sols et par l’encombrement des centres urbains. Cette situation découle d’une politique d’aménagement marquée par l’inégalité de traitement entre départements, inégalité que le transfert de charges que vous envisagez ne ferait qu’aggraver encore.

Vous affirmez la nécessité d’augmenter l’effort d’équipement. Fort bien. Mais le groupe C.R.C. déplore que la réflexion ne soit conduite qu’au travers du prisme d’une vision purement comptable. Le financement est en effet la grande question. Et là-dessus, nous n’avons pas les mêmes orientations.

Dans le Val-de-Marne - pour parler d’un département que je connais bien - les retards d’investissements de l’État sont à l’origine des bouchons de l’A4 et de l’A86 - parmi les plus grands points noirs de France, voire d’Europe, qui provoquent par ricochet la saturation des voiries locales et départementales. C’est ainsi qu’à Choisy-le-Roi, une rue sert de déviation à la R.N. 6… L’État et le conseil général d’alors avaient préféré subventionner, à coup de milliards, les aménagements privés d’Eurodisney plutôt que de financer le bouclage de l’A4 et de l’A86. Les élus du département sont donc fondés à réclamer que l’État joue tout son rôle dans l’aménagement du territoire et tienne sa parole pour réaliser un contrat de plan État-région auquel le Val-de-Marne est prêt à coopérer.

L’État doit enfin engager le doublement de l’A4 à Joinville, avec passage sous fluvial, conformément à la déclaration d’utilité publique de 1998.

Les Parisiens et les Franciliens qui sont allés dimanche sur les Champs-Élysées admirer les anciennes locomotives ou les nouveaux corails, sont fiers de la S.N.C.F. et de ses cheminots.

La S.N.C.F., je tiens à le dire au président Gérard Larcher, joue son rôle de service public, sous tous les gouvernements ; ce service public qui est au cœur des luttes actuellement menées, notamment par les enseignants, mais par d’autres aussi, pour le garder et pour l’améliorer. Nous sommes résolument à leurs côtés.

Les dernieres interventions

Affaires économiques Les pratiques détestables des acteurs du secteur

Accès au marché de l’assurance emprunteur - Par / 26 janvier 2022

Affaires économiques Cette pratique fait obstacle aux continuités écologiques

Limitation de l’engrillagement des espaces naturels - Par / 10 janvier 2022

Affaires économiques L’agrivoltaïsme maîtrisé peut avoir des vertus

Développement de l’agrivoltaïsme en France - Par / 4 janvier 2022

Affaires économiques Le remède proposé ici risque d’être pire que le mal

Accès au foncier agricole : conclusions de la CMP - Par / 7 décembre 2021

Affaires économiques La cause animale est un sujet que nous ne pourrons plus occulter

Lutte contre la maltraitance animale : conclusions de la CMP - Par / 18 novembre 2021

Affaires économiques Ce texte ne suffira pas à changer la donne

Rémunération des agriculteurs (conclusions de la CMP) - Par / 14 octobre 2021

Affaires économiques Nous défendons une renationalisation d’EDF

Maintien des barrages hydroélectriques dans le domaine public - Par / 14 octobre 2021

Affaires économiques Nous manquons d’audace sur ce sujet sociétal

Lutte contre la maltraitance animale - Par / 30 septembre 2021

Affaires économiques Ce que nous infligeons aux animaux est un miroir sombre

Élevage éthique, juste socialement et soucieux du bien-être animal - Par / 26 mai 2021

Affaires économiques Cette proposition de résolution est muette sur la notion de bien public garanti à tous

Politique énergétique et ambitions écologiques du gouvernement - Par / 23 mars 2021

Affaires économiques Avec les néonicotinoïdes, on remet en circulation un produit toxique

Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques : conclusions de la CMP - Par / 4 novembre 2020

Affaires économiques Nous disons non à la réintroduction des néonicotinoïdes  

Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques : explication de vote - Par / 27 octobre 2020

Affaires économiques Le libéralisme à outrance est tout aussi destructeur que les néonicotinoïdes  

Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques : explication de vote sur la question préalable - Par / 27 octobre 2020

Affaires économiques Si nous voulons avoir un débat sérieux, il ne faut pas caricaturer nos propos

Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques : explication de vote sur l’exception d’irrecevabilité - Par / 27 octobre 2020

Affaires économiques La réintroduction des néonicotinoïdes bafoue la Charte de l’environnement  

Mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques : exception d’irrecevabilité - Par / 27 octobre 2020

Affaires économiques Nos données risquent de tomber sous le coup de la législation américaine

Certification de cybersécurité des plateformes numériques - Par / 22 octobre 2020


Bio Express

Hélène Luc

Sénatrice du Val-de-Marne
Elu le 3 octobre 1977
En savoir plus
Administration