[(IMG/auton2921.jpg|non) Réduire le recours au temps partiel et augmenter les cotisations des entreprises afin de donner davantage de souffle à notre système de sécurité sociale. - Financement de la sécurité sociale pour 2017 - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Affaires sociales

Avant d’être débattu et voté en séance publique, chaque projet ou proposition de loi est examiné par l’une des sept commissions permanentes du Sénat : lois, finances, affaires économiques, affaires étrangères et Défense, affaires culturelles, affaires sociales, aménagement du territoire et du développement durable. Classées par commissions, retrouvez ici les interventions générales et les explications de vote des sénateurs CRC.

Lire la suite

Réduire le recours au temps partiel et augmenter les cotisations des entreprises afin de donner davantage de souffle à notre système de sécurité sociale.

Financement de la sécurité sociale pour 2017 -

Par / 15 novembre 2016

Monsieur le Président,

Mesdames Messieurs les Rapporteur-e-s

Madame la Ministre

Cet amendement, en complément de la dernière intervention de ma collègue Laurence COHEN, me tient particulièrement à cœur car il répond à un double objectif :

- D’une part, réduire le recours au temps partiel
- D’autre part, augmenter les cotisations des entreprises afin de donner davantage de souffle à notre système de sécurité sociale.

Comme vous le savez, le temps partiel est largement subi, voire imposé, notamment aux femmes. Bien évidemment, qui dit temps partiel dit salaire partiel, dit retraite partielle.
Ce temps partiel explique en partie les inégalités salariales toujours profondes entre les femmes et les hommes, comme nous l’a rappelé, le mouvement spontané le 7 novembre dernier, où à l’instar des femmes islandaises, des femmes se sont mises en grève à 16h34 pour dénoncer ces inégalités et montrer comment symboliquement à partir de ce moment précis, elles ne sont plus payées.

Les lois Macron et El Khomri vont malheureusement accentuer cette tendance puisque le plan minimal de 24 heures hebdomadaires est totalement dérogatoire.
Nous pensons au contraire qu’il est essentiel de mettre fin aux pratiques, aux dérivés de certaines entreprises qui ont une tendance assez facile de recourir aux temps partiels, ou à l’intérim.

Pour ce faire, nous proposons une majoration de 10% des cotisations pour les entreprises d’au moins 20 salariés, dont le nombre de salariés à temps partiel est au moins égal à 20% du nombre total de salariés de l’entreprise.
L’objectif est d’être dissuasif quant au recours au temps partiel et parallèlement d’avoir des recettes supplémentaires pour notre système de sécurité sociale.

Les dernieres interventions

Affaires sociales Le gouvernement prône un grand débat, mais ce débat est tué dans l’œuf au Sénat

Mesures d’urgence économiques et sociales : exception d’irrecevabilité - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Les réponses du gouvernement ne sont pas à la hauteur des attentes

Mesures d’urgence économiques et sociales :explication de vote - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Allez au bout du raisonnement, en supprimant le salaire minimum !

Mesures d’urgence économiques et sociales : article additionnel - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales L’entourloupe est vite apparue

Mesures d’urgence économiques et sociales : article 4 - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Le coût aurait pu être couvert par le rétablissement de l’ISF

Mesures d’urgence économiques et sociales : article 4 - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Des millions de salariés ne vivent pas de leur salaire aujourd’hui en France

Mesures d’urgence économiques et sociales : article additionnel - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Nous proposons une revalorisation du SMIC net de 200 euros

Mesures d’urgence économiques et sociales : article additionnel - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales En fait, ce dispositif appauvrit les salariés sur le long terme

Mesures d’urgence économiques et sociales : article 2 - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales La réponse n’est pas à la hauteur

Mesures d’urgence économiques et sociales : article premier - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Notre motion d’irrecevabilité est un geste fort pour dire au Gouvernement que les parlementaires ne sont pas aux ordres !

Mesures d’urgence économiques et sociales : exception d’irrecevabilité (explication de vote) - Par / 21 décembre 2018

Affaires sociales Cette nouvelle lecture conforte des choix dévastateurs

Financement de la sécurité sociale pour 2019 : nouvelle lecture - Par / 29 novembre 2018

Affaires sociales Qui va payer la différence ? Ce sont les assurés eux-mêmes !

Financement de la sécurité sociale pour 2019 : article 19 - Par / 15 novembre 2018


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus
Administration