[(IMG/auton2883.jpg|non) Ne prétendez pas que l'État est impuissant ou qu'il n'a pas d'argent - Nationalisation des sociétés concessionnaires d'autoroutes : article premier - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Télécharger le fichier en PDF Télécharger

Aménagement du territoire et développement durable

Avant d’être débattu et voté en séance publique, chaque projet ou proposition de loi est examiné par l’une des sept commissions permanentes du Sénat : lois, finances, affaires économiques, affaires étrangères et Défense, affaires culturelles, affaires sociales, aménagement du territoire et du développement durable. Classées par commissions, retrouvez ici les interventions générales et les explications de vote des sénateurs CRC.

Lire la suite

Ne prétendez pas que l’État est impuissant ou qu’il n’a pas d’argent

Nationalisation des sociétés concessionnaires d’autoroutes : article premier -

Par / 7 mars 2019

Je suis très dubitative quant aux arguments que nous opposent nos collègues pour justifier le vote de cet amendement. Éliane Assassi l’a fort bien démontré, c’est une question de choix politique !

Le CICE représente deux fois 20 milliards d’euros, soit 40 milliards d’euros, ce qui prouve que quand on veut, on peut.

M. Jean-Pierre Grand. Vous ne cessez pourtant de critiquer ce dispositif !

Mme Laurence Cohen. Ne prétendez pas que l’État est impuissant ou qu’il n’a pas d’argent, le Gouvernement fait le choix, par volonté politique, de ne pas mobiliser l’argent en faveur de ce que nous proposons. Après cela, il faut assumer.

Vous avez raison, ma chère collègue, on peut ne pas être d’accord. Vous n’êtes pas favorable à cette solution, mais je ne sais pas quelle autre solution aurait votre préférence.

M. Patrick Chaize, vice-président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable. C’est précisément le sens de tout ce débat !

Mme Laurence Cohen. Continuer à accepter la situation actuelle relève d’une vision à court terme qui dessert l’intérêt des usagers.

Mesurons bien la réalité des choix politiques que nous devons faire et cessons d’affirmer que les caisses sont vides, car elles ne le sont pas pour tout le monde !

Les articles du dossier

Aménagement du territoire et développement durable Il faut abroger la loi pour un nouveau pacte ferroviaire

Loi d’orientation des mobilités : articles additionnels avant l’article 1er - Par / 20 mars 2019

Administration