Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Lois

Avant d’être débattu et voté en séance publique, chaque projet ou proposition de loi est examiné par l’une des sept commissions permanentes du Sénat : lois, finances, affaires économiques, affaires étrangères et Défense, affaires culturelles, affaires sociales, aménagement du territoire et du développement durable. Classées par commissions, retrouvez ici les interventions générales et les explications de vote des sénateurs CRC.

Lire la suite

Révision constitutionnelle : le groupe CRC dépose une motion de procédure

Par / 2 février 2005

par le groupe CRC

PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE
ADOPTE PAR L’ASSEMBLEE NATIONALE MODIFIANT
LE TITRE XV DE LA CONSTITUTION

MOTION

Présentée par

Mme BORVO, M. BRET, Mmes ASSASSI, BEAUFILS, MM. BILLOUT, COQUELLE, Mmes DAVID, DEMESSINE, DIDIER, MM. FISCHER, FOUCAUD, HUE, LE CAM, Mmes LUC, MATHON, MM. MUZEAU, RALITE, RENAR, VERA, VOGUET, BIARNES, AUTAIN

TENDANT A OPPOSER LA QUESTION PREALABLE*

En application de l’article 44, alinéa 3, du règlement, le Sénat décide qu’il n’y a pas lieu de poursuivre la délibération sur le projet de loi constitutionnelle adopté par l’Assemblée Nationale modifiant le titre XV de la Constitution.

OBJET

Les auteurs de cette motion préconisent le rejet de ce projet de révision de la Constitution pour deux raisons fondamentales de forme et de fond.

Sur le plan formel, ils estiment que les parlementaires n’ont pas à dessaisir le peuple de sa souveraineté en validant par avance la ratification d’un traité qui doit être approuvé ou rejeté par voie de référendum dans les mois à venir.

L’article 89 de la Constitution qui organise la révision de la Constitution, offre le choix entre référendum et Congrès du Parlement pour voter la loi de révision.
Les auteurs estiment qu’il était tout à fait envisageable coupler révision de la Constitution et ratification du traité dans le cadre d’un seul et même référendum.
En tout état de cause, la procédure retenue n peut être acceptée, car elle spolie le peuple français du droit fondamental d’accepter ou de refuser des limitations de souveraineté.

Sur le fond, les auteurs estiment donc que le projet de révision valide le traité constitutionnel européen qui inscrit dans le marbre des préceptes libéraux qui marquent dans de nombreux domaines des reculs de société incontestables.

Les règles du marché, les principes de concurrence, les critères de rentabilité financière, tendent inévitablement à se substituer aux principes fondateurs de liberté, d’égalité, de fraternité.

La mise en cause des droits sociaux, la casse annoncée, et malheureusement déjà bien engagée au nom d’une certaine construction européenne, des services publics, attestent des dangers que représente le traité constitutionnel européen.

Les auteurs estiment enfin qu’avant de franchir une étape vers le tout libéral, un bilan des dégâts occasionnés par l’application dogmatique de Maastricht, de ses critères, devrait être effectué.

La réponse à la question, le traité constitutionnel favorisera-t-il l’épanouissement des peuples d’Europe sera alors claire : ce sera non.

* En application de l’article 44, alinéa 3 du Règlement cette motion est soumise au Sénat avant discussion des articles.

Les dernieres interventions

Lois Une manipulation démagogique, sans aucune utilité concrète ou directe

Projet de loi constitutionnelle complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement : articles additionnels avant l’article unique - Par / 11 mai 2021

Lois L’urgence climatique et écologique mérite mieux que cette mascarade

Projet de loi constitutionnelle complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement - Par / 10 mai 2021

Lois Nous proposons de supprimer le concordat en Alsace-Moselle

Principes de la République : articles additionnels après l’article 30 - Par / 12 avril 2021

Lois Et le séparatisme des riches contre les pauvres ?  

Principes de la République : explication de vote - Par / 12 avril 2021

Lois Nous sommes ici les seuls vrais laïcs  

Principes de la République : explication de vote - Par / 12 avril 2021

Lois Cette loi ne conforte pas les principes de la République, elle les fragilise !  

Principes de la République : explication de vote - Par / 12 avril 2021

Lois Ce texte divise, fragilise, stigmatise  

Principes de la République : explication de vote - Par / 12 avril 2021

Lois L’ingérence ne doit pas être acceptée, même celle de soi-disant alliés de l’OTAN

Principes de la République : articles additionnels avant l’article 33 - Par / 8 avril 2021

Lois Les élus communistes de Strasbourg ont voté contre la subvention à l’association Millî Görüs

Principes de la République : articles additionnels après l’article 27 - Par / 8 avril 2021

Lois Rendons aussi l’enseignement religieux facultatif dans ces trois départements

Principes de la République : articles additionnels après l’article 24 decies - Par / 7 avril 2021

Lois Un recul sans précédent des libertés publiques

Sécurité globale (conclusions de la CMP) - Par / 7 avril 2021

Lois Votre amendement interdit l’expression de toute opinion politique, religieuse et philosophique à l’université

Principes de la République : articles additionnels après l’article 24 septies - Par / 6 avril 2021

Lois L’argent public ne doit pas financer des organismes confessionnels

Principes de la République : articles additionnels avant l’article 22 - Par / 6 avril 2021

Lois La République ne peut accepter aucune racialisation

Principes de la République : article 8 - Par / 1er avril 2021

Lois Il faut renouer avec la laïcité fiscale

Principes de la République : articles additionnels après l’article 11 - Par / 1er avril 2021

Lois La question de l’indépendance du parquet reste en suspens

Justice de proximité et réponse pénale (conclusions de la CMP) - Par / 1er avril 2021

Lois De très nombreuses associations contestent ce contrat

Principes de la République : article 6 - Par / 31 mars 2021

Administration