Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

EXPULSION DES ROMS DE LA RUE JOBIN (13003)

Par / 28 juin 2007

Expulsés de la Porte d’Aix l’été dernier, puis de la rue Jobin avant hier, le petit groupe de Roms délogé vient d’installer, sans surprise, un nouveau campement de fortune rue Félix-Pyat. Ici ou ailleurs, a fortiori là où personne n’en veut, en attendant une nouvelle expulsion.

En effet, les procédures d’expulsion, de part leur récurrence, témoignent de l’inefficacité de la mesure, sauf à admettre qu’ils sont toujours mieux chez le voisin que chez soi. Pour autant, je ne crois pas que nous puissions nous satisfaire de ce type d’intervention, qui n’est qu’un pis-aller, ou comment renvoyer sur d’autres, notamment les Associations humanitaires et de défense des Droits de l’Homme, nos propres responsabilités.

Au-delà du problème d’occupation illégale de locaux, bien souvent laissés à l’abandon ou sans affectation quand il s’agit de bâtiments communaux comme l’ancienne école Barrelier à Ste Marthe, le souci majeur qui nécessite un traitement urgent demeure la prise en considération de ces Roms et Tsiganes originaires des différents pays de l’Est. Lesquels, après être entrés régulièrement, séjournent en France, notamment dans notre Département, dans des conditions de grande précarité, voire de risque sanitaire, qui, si cela perdurait, pourrait attenter à leur intégrité physique.

Ni régularisables, ni expulsables, parce qu’originaires de pays faisant aujourd’hui partie de l’Union européenne, ces familles survivent sans pouvoir espérer la moindre régularisation de leur séjour sur notre territoire. En conséquent, aucune perspective de stabilité, d’intégration, d’emploi ne s’ouvre à eux tant que leur situation exceptionnelle ne sera pas prise en considération.

Estimant qu’on ne saurait ignorer plus encore ces populations, il n’est que temps que l’Europe prenne des mesures efficaces et pérennes pour protéger ses propres populations et les rétablir dans leurs droits, totalement niés pour l’heure. De même que le Gouvernement français ne peut continuer à ignorer ces populations et les discriminations dont elles sont victimes.
En attendant, sous la responsabilité de la Préfecture en association avec les Collectivités territoriales, seule la mise en œuvre une politique locale d’accueil propre à ces communautés, spécifique à leur culture, mettrait un terme aux squats et consécutivement aux désagréments qu’ils génèrent. Des solutions sont possibles, autres que le jeu de « la patate chaude ».

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Le numérique plus fort que l’éthique ?

Sécuriser et réguler l’espace numérique - Par / 3 avril 2024

Les communiqués de presse Le Sénat rejette le CETA !

Projet de ratification du CETA débattu dans la niche parlementaire du groupe CRCE-K - Par / 21 mars 2024

Les communiqués de presse Cure d’austérité sur fond de contournement du Parlement

10 milliards de coupes budgétaires décidés par le gouvernement - Par / 29 février 2024

Les communiqués de presse Ukraine : tout mettre en œuvre pour la paix

Communiqué de presse suite aux déclarations d’E. Macron - Par / 28 février 2024

Les communiqués de presse Le groupe CRCE-K lance une commission d’enquête sur la paupérisation des copropriétés

70 ans après l’appel de l’Abbé Pierre, la crise du logement s’intensifie - 30 janvier 2024

Les communiqués de presse Stop à la dérive vers l’extrême droite

Le Président ne doit pas promulguer la loi scélérate sur l’immigration - Par / 22 décembre 2023

Les communiqués de presse Victoire dans la lutte contre l’habitat indigne

Un amendement du groupe CRCE-K permet l’octroi d’un titre de séjour pour les victimes des marchands de sommeil - Par / 10 novembre 2023

Les communiqués de presse Le groupe CRCE renforce ses positions et accroît son assise territoriale

et devient le groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste - Kanaky - 7 octobre 2023


Bio Express

Robert Bret

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône
En savoir plus
Administration