Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

La France ne doit pas s’engager dans une intervention militaire

Syrie -

Par / 2 septembre 2013

Déclaration d’Eliane Assassi, présidente du groupe CRC au Sénat, lors de la rencontre entre le Premier Ministre, les Présidents des assemblées et les présidents de groupes parlementaires sur la situation en Syrie.

Nous nous félicitons de cette initiative qui a au moins le mérite, même tardivement, d’associer les forces politiques représentées au Parlement, sur un sujet d’une aussi grande importance.

La crise syrienne n’est plus seulement une crise interne. C’est une guerre civile. C’est aussi une crise géopolitique internationale dans un contexte très problématique, celui du Proche-Orient, où tous les conflits s’entremêlent. Et dans un tel contexte, ce qui est attendu de la France, c’est sa capacité à proposer une perspective, une solution, un mode de règlement politique. Pourtant, ce qui se prépare, c’est une intervention militaire dont les risques sont énormes et qui, on le sait, ne résoudra rien. La France ne doit pas s’y engager.

A-t-on vraiment des preuves tangibles et incontestables sur les bombardements chimiques et sur les responsabilités ? Ce n’est pas le cas tant que le rapport de l’ONU n’est pas sur la table.

Nous sommes donc étonnés et dubitatifs sur la présentation de notes déclassifiées, alors même que les inspecteurs de l’ONU n’ont pas encore rendu les conclusions de leur travail, ce qui ne peut qu’interroger sur la confiance qui règne aujourd’hui entre l’ONU et la France.

Avons-nous vraiment tiré les leçons des interventions en Irak, en Afghanistan et en Libye ?

Est-ce que la surenchère guerrière a permis d’y assurer stabilité et progrès ?

A l’évidence, non.

Bien évidemment, nous avons soutenu et nous soutenons les démocrates et les progressistes syriens qui souhaitent la fin de la dictature. Mais nous affirmons que, parce que le peuple syrien souffre depuis trop longtemps de ce régime, il a besoin aujourd’hui d’une issue pacifique et non d’une surenchère guerrière.

Notre pays ne doit pas ajouter de la guerre à la guerre et ainsi créer les conditions d’un embrasement régional redouté par beaucoup.

Il faut reprendre l’esprit et l’ambition de la 2ème Conférence de Genève.

Plutôt que des appels à la punition, teintés de moralisme, la France doit agir dès jeudi à l’occasion du G20, et trouver, avec tous les Chefs d’Etat présents à Saint-Petersbourg, la voie pour amener les protagonistes syriens à créer les conditions d’un règlement politique.

Ce faisant, notre pays sortira par le haut du risque d’alignement de notre diplomatie sur celle des Etats-Unis, et nous reposerons les fondations d’un travail collectif de la communauté internationale autour de l’ONU.

Vous comprendrez pourquoi nous insistons que le débat parlementaire de mercredi ne se résume pas à une succession de points de vue sur la situation en Syrie, mais pour que le gouvernement présente clairement ses intention en dehors de l’influence américaine.

Dans le cadre de l’Article 50-1 de la Constitution, le Parlement peut et doit se prononcer par un vote sur une déclaration du gouvernement.

Cette demande n’est pas dogmatique ; elle est simplement conforme à une certaine idée des institutions fondée sur le pluralisme et l’exigence de démocratie.

En ce sens, elle ne remet aucunement en cause la légitimité du Président de la République, comme certains se plaisent à le dire, mais elle vise à permettre que l’idéal de justice et de paix, cher à Jean Jaurès, reprenne enfin le dessus.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Une vague de protestation contre la politique du gouvernement

Soutien à la journée de mobilisation des personnels de la santé et de l’action sociale - Par / 15 octobre 2020

Les communiqués de presse Il est urgent de faire reculer Benyamin Netanyahu

Annexion de la Vallée du Jourdain par Israël - Par / 19 juin 2020

Les communiqués de presse Une avancée qui doit être confirmée à l’Assemblée nationale

Adoption par le Sénat de notre proposition de loi rehaussant les APL - Par / 4 juin 2020

Les communiqués de presse Pour que cesse la banalisation du risque industriel  

Rapport de la commission d’enquête sénatoriale sur l’incendie de l’usine Lubrizol - Par / 4 juin 2020

Administration