Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Le 9 juillet, avec les élus du groupe GDR, nous prêterons serment à Versailles pour défendre la démocratie

Réunion du Parlement en congrès -

Par / 26 juin 2018

Le 9 juillet prochain, Emmanuel Macron convoque une nouvelle fois le Congrès du Parlement au château de Versailles, quelques jours avant la célébration de la prise de la Bastille.

Ce discours qui avait été qualifié lors de sa création en 2008 de « discours du trône » permet au Chef de l’État d’affirmer son autorité à l’égard des députés et sénateurs, bafouant ainsi le principe républicain de séparation des pouvoirs.
Le plus choquant dans cette initiative de l’apprenti monarque Emmanuel Macron, c’est la tenue de ce congrès la veille de l’examen en séance publique à l’Assemblée nationale d’un important projet de loi constitutionnelle qui l’abaisse et remet en cause les prérogatives constitutionnelles du Sénat.
Droit d’amendement réduit comme peau de chagrin, annihilation de la navette parlementaire et donc du pouvoir d’intervention du Sénat, accentuation de la priorité gouvernementale dans l’ordre du jour, recherche de l’efficacité au détriment du débat marquent ce projet.

Cette révision constitutionnelle associée à l’annonce démagogique de la réduction du nombre de parlementaires et donc de la représentation démocratique remet en cause l’équilibre des pouvoirs dans notre pays, remet en cause son organisation démocratique.

Le tumulte médiatique sur une myriade de sujets, le « zapping » de l’information ne doit pas occulter ce fait : l’heure est grave pour l’avenir de nos institutions.

C’est pour cette raison que les sénatrices et sénateurs du groupe CRCE et les député-e-s du groupe GDR appellent à prêter le serment suivant le 9 juillet à 13h00, devant la salle du Jeu de Paume à deux pas de l’hémicycle du Congrès.
« Nous, élus et citoyens, attachés à la République et à la démocratie, dénonçons le projet de révision de nos institutions par le Président de la République, la dérive monarchique de notre régime qu’il aggrave encore, la méthode qui consiste à le faire adopter dès cet été, sans débat public dans le pays, sans consulter nos concitoyens, alors qu’il s’agit d’un bouleversement majeur de nos institutions et de la Constitution.

Nous nous engageons à combattre ce projet dangereux pour la démocratie en faisant éclater la vérité sur son véritable contenu, à agir, propositions à l’appui, pour une nouvelle République, à exiger la consultation par référendum de notre peuple à l’issue du débat parlement, comme le permet l’article 89 de la Constitution. »

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Un nouvel acte de mépris à l’égard des personnes en situation de handicap

Rejet de notre proposition de loi visant à mieux indemniser les allocataires de l’AAH - Par / 26 octobre 2018

Les communiqués de presse Ce régime me fait penser au Chili de Pinochet

Déplacement d’une délégation d’observation des élections en Turquie - Par / 26 juin 2018

Administration