Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Quand les Marcheurs tremblent, ils manipulent les scrutins et méprisent la France des ronds-points

Circulaire Castaner -

Par / 29 janvier 2020

Dans une circulaire que Public Senat a pu se procurer le 16 janvier dernier, le ministre de l’intérieur demande aux préfets pour les prochaines élections municipales d’attribuer une nuance politique seulement aux communes de 9 000 habitants et plus.

Pourtant, aux dernières élections municipales cette classification discrétionnaire se faisait à partir de 1 000 habitants.

Choisir ce seuil n’est en rien anodin pour le Gouvernement.

Ces nuances politiques seront utilisées le soir du second tour, le 22 mars, pour présenter en direct aux informations les résultats de manière globale.

Alors que La République en marche piétine dans les campagnes, ne faire apparaître que les résultats des grandes villes favorisera le parti présidentiel et atténuera la réalité du manque d’implantation locale de LREM en minimisant leurs mauvais résultats.

96% des communes, plus d’un électeur sur deux verront ainsi leur opinion politique évincée.

Pour embellir son image, le Gouvernement choisit la fracture sociale et territoriale, en excluant la France désertée des services publics, la France qui exprime sa colère, de la représentation démocratique.

Cette circulaire n’a pas été rendue publique, ni envoyée aux associations d’élus.

Pire, M. Castaner méprise ces dernières en défendant cette mesure comme une réponse aux râles des élus face au nuançage, alors qu’ils demandaient un seuil à 3 500 habitants, comme cela était d’actualité jusqu’en 2008 et comme ce qui a été voté par le Sénat lors de l’examen du projet de loi Engagement & proximité.

Le Gouvernement tente un tour de passe-passe manipulateur sous couvert de la liberté des candidats, d’une part en invisibilisant politiquement la France rurale au profit des grandes villes où LREM pâlira moins devant ses scores ; d’autre part en créant un nouveau nuançage « Divers centre » pour les listes soutenues par la majorité présidentielle sans que leurs candidats en soient investis – du jamais vu - , des candidats se réclamant d’autres couleurs politiques pourraient alors se voir imposer cette nuance.

Nous demandons au ministre de l’Intérieur de réviser sa circulaire, tout comme l’a récemment demandé un collectif de 44 chercheurs en science politique dans une tribune du Monde du 24 janvier, en soulignant « l’atteinte à un principe fondamental de notre démocratie municipale, à savoir la connaissance pleine et entière des affiliations politiques ».

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Une mesure de justice sociale que le Sénat rejette

Lutte contre la précarité énergétique : - Par / 6 février 2020

Les communiqués de presse Macron et son gouvernement visent à droite

Quotas d’immigration et restrictions de l’AME - Par / 6 novembre 2019

Administration