[(IMG/auton1604.jpg|non) Une sélection qui ne dit pas son nom - Réforme du master - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Une sélection qui ne dit pas son nom

Réforme du master -

Par / 13 septembre 2016

Dans un entretien aux Echos paru hier, la Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche propose d’inscrire dans la loi le droit pour les universités de « recruter » les étudiants à l’entrée en master. Cette proposition est une sélection qui ne dit pas son nom !

Pourtant en 2014, Geneviève Fioraso et Benoit Hamon, alors secrétaire d’Etat et Ministre de l’ESR indiquaient leur refus de « toute sélection à l’entrée en master ».

Ce droit qui veut que l’admission dans les formations du deuxième cycle soit ouverte à tous les titulaires des diplômes de premier cycle, la sélection devant rester l’exception, est mis à mal par la proposition de la Ministre.
Quid dès lors du respect du principe d’égalité des usagers du service public de l’éducation ?

La Ministre en est consciente puisqu’elle propose que cette sélection soit contrebalancée par un droit pour « tout titulaire de licence » de se voir « proposer une poursuite d’études en master s’il le souhaite ». Un « droit » dont les contours sont encore très flous : la question du périmètre géographique dans lequel « ce droit » pourra s’exercer reste à définir ; quant à la mobilité géographique, la Ministre évoque un « soutien financier » pour les étudiants « qui n’en ont pas les moyens ».

Au regard des derniers budgets alloués à l’enseignement supérieur, des difficultés financières des universités, de la démographie étudiante, tout laisse à craindre que ce « futur » droit ne voie jamais le jour, au contraire de la sélection en master qu’une loi viendrait légaliser en novembre. L’enjeu de démocratisation de l’enseignement supérieur, pourtant porté par la StraNES, s’en trouverait fortement hypothéqué.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Le Sénat rejette notre proposition de loi

Nationalisation des sociétés concessionnaires d’autoroutes - Par / 7 mars 2019

Les communiqués de presse Comme d’habitude : je décide, vous discutez ensuite !

Augmentation des droits d’inscriptions pour les étudiants étrangers - Par / 27 février 2019

Les communiqués de presse La vérité doit poursuivre son chemin

Rapport de la commission des lois sur l’affaire Benalla - Par / 20 février 2019

Les communiqués de presse Vous menez une véritable politique de paupérisation  

Augmentation des tarifs de l’électricité - Par / 14 février 2019

Les communiqués de presse Fermons ces lieux de privation de liberté

Visite du CRA de Vincennes avec Pascal Savoldelli - Par / 21 janvier 2019

Les communiqués de presse Exigeons son maintien !

Manifestation en faveur de la maternité de Guingamp - Par / 1er décembre 2018

Administration