Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Démantèlement programmé du CNRS, Robert BRET écrit à Mme PECRESSE

Par / 18 juin 2008

Madame Valérie PECRESSE
Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Madame la Ministre,

Solidaire du mouvement de contestation initié par les organisations syndicales de l’enseignement supérieur et de la recherche qui refusent le démantèlement programmé du CNRS, je tiens à vous signifier ma consternation face aux réorganisations que vous envisagez.

Depuis le printemps 2007, sous couvert d’autonomie et de rénovation de la gouvernance, que ce soit l’Enseignement supérieur et/ou la Recherche, le Gouvernement ne cesse de vouloir les placer sous son autorité pour mieux les contrôler, mieux les orienter au service de l’économie.
Or, c’est un pléonasme que de devoir le rappeler, mais les sciences, le savoir, n’ont pas de valeur marchande, pas plus qu’ils n’ont pour seule finalité de produire des richesses.

Pourtant, il est à craindre que la restructuration que vous défendez, Madame la Ministre, entraîne un désengagement de l’Etat et consécutivement la disparition du seul opérateur global de recherche fondamental, le CNRS et, a fortiori, chacune de ses missions.

En effet, en imposant le découpage du CNRS en Instituts indépendants, dont la nomination des Directeurs et l’attribution des budgets seraient contrôlées directement par le pouvoir politique, cela entrainerait l’affaiblissement de tous les secteurs de la recherche fondamentale publique pour mieux favoriser la recherche finalisée.

La communauté scientifique refuse le démantèlement du CNRS et vous demande de bien vouloir lui accorder une entrevue afin d’entamer un dialogue constructif et porteur d’avenir pour la recherche.

Cette requête, légitime face à l’enjeu, sauver le potentiel de recherche de la France, ne saurait rester sans réponse.
En conséquent, je vous saurai gré de bien vouloir accorder à ces enseignants, à ces chercheurs, l’écoute attentive et bienveillante qu’ils méritent.

Vous en remerciant par avance,

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de mes respectueuses salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Un combat médical et emblématique d’une lutte contre l’impunité

Le Docteur Mukwege doit être mis sous la protection de la MONUSCO - Par / 10 septembre 2020

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Administration