Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Gaza : Les images qui nous parviennent de corps brisés, de visages ensanglantés sont insupportables et inacceptables

Par / 6 janvier 2009

Monsieur Nicolas Sarkozy
Président de la République
Palais de l’Elysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008
Paris

Monsieur le Président de la République,

Depuis samedi dernier, alors qu’en ces jours de Noël, Bethléem a pu ouvrir à nouveau ses portes aux pèlerins du monde entier, Israël poursuit une offensive particulièrement sanglante, sur la bande de Gaza. Les raids aériens ont déjà fait plus de 360 morts et 1700 blessés, en 4 jours, sinistre record battu aux dires de plusieurs spécialistes de la « guerre des 6 jours ». Les images qui nous parviennent de corps brisés, de visages ensanglantés sont insupportables et inacceptables.

Devant pareille situation, je me permets de vous interpeller sur la gravité de la situation et les dangers d’une escalade de violence dans une région si prompte à s’embraser. Nous le voyons déjà, la Syrie évoque une remise en cause des négociations de paix avec Israël, du fait de cette agression par l’armée de Tsahal.

De son côté, le gouvernement israélien, dont les motivations ne sont pas sans calcul électoral funeste, n’entend pas revenir à la raison mais à durcir encore davantage le ton. Le déploiement de blindés à la frontière avec Gaza et le rappel de 6500 réservistes, hélas, l’attestent. Une offensive terrestre est donc prévisible si la communauté internationale ne condamne pas avec davantage de sévérité cette attitude belliqueuse et disproportionnée d’Israël. D’autant qu’à cette menace faite à la paix se joindra une crise humanitaire sans précédent dans un territoire déjà exsangue où la moitié du million et demi d’habitants est tributaire de l’aide alimentaire et où les hôpitaux manquent cruellement de moyens.

C’est pourquoi, nous ne pouvons nous satisfaire du vœu pieux et non contraignant du Conseil de sécurité de l’ONU qui appelle à l’arrêt immédiat des violences.

J’en appelle donc Monsieur le Président de la République à votre haute autorité pour que notre pays et l’Union Européenne que vous présidez, interviennent avec force afin que toutes opérations militaires cessent et que le blocus de Gaza soit levé.

Nos concitoyens attendent de la France, de l’Union Européenne, une implication à la hauteur de ce que vous avez vous-même déployé pour obtenir le cessez le feu en Géorgie afin que les gouvernements israéliens et palestiniens élaborent une sortie de crise et un véritable plan de paix, telle que la nouvelle situation aux Etats-Unis nous permet de l’augurer.

Dans le même temps, afin de garantir la sécurité des civils, il est plus qu’urgent que les forces d’interpositions européennes s’installent dans ce territoire occupé.

Notre pays, par la tradition et la gestion de sa politique étrangère au Moyen-Orient, comme l’Union Européenne en ont le pouvoir par le biais diplomatique, politique voire économique.

Monsieur le Président, dans l’attente d’une réaction française et européenne de votre part et comptant sur votre attachement à une paix juste et durable entre les peuples notamment israéliens et palestiniens, je vous prie d’agréer l’expression de ma très haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Les courriers officiels L’expulsion vers la Turquie de Mehmet Yalcin, militant kurde, met sa vie en danger

Courrier de Laurence Cohen et Pierre Laurent au Ministre des Affaires étrangères - Par / 18 septembre 2020

Les courriers officiels Un combat médical et emblématique d’une lutte contre l’impunité

Le Docteur Mukwege doit être mis sous la protection de la MONUSCO - Par / 10 septembre 2020

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Administration