Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Nous sommes indignés par cette répression exercée à l’encontre de tous ceux qui affichent leur soutien à la population de Kobané et qui protestent contre l’inaction de votre gouvernement

Population kurde de Kobané -

Par / 10 octobre 2014

Monsieur l’ambassadeur
de la République de Turquie
16 avenue de Lamballe 75016 Paris

Les populations kurdes de la ville syrienne de Kobané résistent farouchement depuis un mois aux attaques de l’organisation dite de « l’Etat islamique » contre leur ville.
Face à une telle situation le gouvernement turc a jusqu’à présent décidé de ne pas intervenir pour porter secours à cette population martyre.

En bloquant récemment la frontière, il interdit désormais tout passage de volontaires pour prêter main-forte aux assiégés, et rend impossible toute fourniture d’armes à ceux qui défendent non seulement leur ville, mais aussi leur mode de vie et leur identité.

De surcroît, en réponse aux manifestations de colère contre cette passivité, à Diyarbakir, Mardin, Van, mais aussi à Ankara, Istanbul, Antalya ou Adana, votre gouvernement exerce une violente répression qui a déjà fait vingt deux morts et des dizaines de blessés.

Nous sommes indignés par cette répression exercée à l’encontre de tous ceux qui affichent leur soutien à la population de Kobané et qui protestent contre l’inaction de votre gouvernement.

Mais nous voulons également vous faire part de notre incompréhension et de notre réprobation par rapport à la passivité de votre gouvernement qui porterait la lourde responsabilité du massacre des populations kurdes de Kobané si cette ville tombait aux mains des bandes armées de « l’Etat islamique ».

Nous vous demandons de bien vouloir transmettre nos protestations auprès de votre gouvernement.

Nous vous prions de croire, monsieur l’ambassadeur, à l’assurance de notre considération distinguée.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Les courriers officiels L’expulsion vers la Turquie de Mehmet Yalcin, militant kurde, met sa vie en danger

Courrier de Laurence Cohen et Pierre Laurent au Ministre des Affaires étrangères - Par / 18 septembre 2020

Les courriers officiels Un combat médical et emblématique d’une lutte contre l’impunité

Le Docteur Mukwege doit être mis sous la protection de la MONUSCO - Par / 10 septembre 2020

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Administration