Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Seules 15% des entreprises disent vouloir consacrer une part du CICE à la création d’emplois

Utilisation du CICE -

Par / 13 janvier 2015

Monsieur Jean-François CORDET
Préfet de la Région Nord Pas de Calais
2, rue Jacquemars Gielée
59039 Lille Cedex

Monsieur le Préfet,

Nos collègues députés, MM. Olivier CARRE et Yves BLEIN, viennent de publier un rapport au nom de la mission d’information sur le Crédit d’impôt par la compétitivité et l’emploi.

Dans les conclusions dudit rapport, nous avons noté un paragraphe particulièrement intéressant que nous allons nous permettre de vous citer :

« Ce constat d’ensemble pourrait être amélioré si certaines mesures étaient prises afin de mieux assurer le suivi des emplois du CICE. Si la loi n’a pas fixé de conditions au bénéfice du CICE, elle proscrit cependant De l’utiliser à certaines fins, par exemple pour verser des dividendes aux associés ». Fin de citation.

Par ailleurs, selon un sondage réalisé pour le compte de l’Association Française des Entreprises Privées, il nous est indiqué que seules 15% des entreprises disent vouloir consacrer une part du CICE à la création d’emplois, ce qui, au vu des objectifs initiaux, paraît relativement faible, notamment au regard des sommes engagées dans le dispositif.

Vous savez, Monsieur le Préfet, que les parlementaires de notre sensibilité n’avaient pas soutenu cette proposition lors des débats budgétaires, mais notre rôle d’élus de la République nous amène à vous adresser cette demande, formulée par l’ensemble des députés et sénateurs de nos groupes Gauche démocrate républicaine (GDR) à l’Assemblée nationale et communiste républicain et citoyen (CRC) au Sénat, afin d’obtenir des services de l’Etat un bilan exhaustif de la mise en œuvre du dispositif du CICE sur notre territoire.

C’est ainsi que nous souhaiterions obtenir les informations suivantes : la liste détaillée des entreprises ayant bénéficié de ce crédit d’impôt dans notre département, ainsi que les montants alloués et enfin, l’utilisation concrète qui a pu en être faite par les unes et les autres.

Ces informations, au-delà de la mission de contrôle qui nous incombe, nous seront très utiles dans la période qui vient, notamment dans les débats qui s’engagent au Parlement sur les projets de loi de finances.

Dans cette attente,
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations les plus respectueuses.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Les courriers officiels L’expulsion vers la Turquie de Mehmet Yalcin, militant kurde, met sa vie en danger

Courrier de Laurence Cohen et Pierre Laurent au Ministre des Affaires étrangères - Par / 18 septembre 2020

Les courriers officiels Un combat médical et emblématique d’une lutte contre l’impunité

Le Docteur Mukwege doit être mis sous la protection de la MONUSCO - Par / 10 septembre 2020

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Administration