Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les courriers officiels

Situation du Lycée Mounier

Décison de fermeture entérinée par le CR Rhône Alpes et le rectorat -

Par / 2 février 2011

Ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Monsieur Luc CHATEL, Ministre

Monsieur Le Ministre,

Nous souhaitons appeler votre attention sur la fermeture du lycée Emmanuel Mounier situé à Grenoble, pour des raisons de sécurité, décidée par Monsieur Jean Jacques Queyranne, président du Conseil régional de Rhône-Alpes.

Dès la rentrée scolaire de 2010, les parents d’élèves apprennent par un courrier adressé par voie postale, cosigné du Président du Conseil régional de Rhône-Alpes et du Recteur de l’académie de Grenoble qu’un conseil d’administration a entériné la fermeture du lycée Mounier au 30 juin 2011 pour des raisons de sécurité.

Cette annonce a provoqué une contestation et une mobilisation importante de la part de la communauté éducative, des lycéens et de leurs familles et des élu-es, les lycéens devant être redéployés sur les autres lycées de l’agglomération pour la rentrée de 2011.

Cet établissement, situé entre les quartiers Sud de Grenoble, quartiers populaires dont fait d’ailleurs partie le quartier de la Villeneuve, et le centre ville de Grenoble, accueille ainsi les jeunes de ces quartiers et compte 37 % de boursiers. En outre, il affiche des résultats excellents au baccalauréat et au BTS (troisième lycée de l’agglomération grenobloise). Retenu comme lycée scientifique « Charpak » grâce au partenariat déjà existant avec l’Institut Polytechnique de Grenoble (Grenoble INP), ce lycée est , de part son emplacement géographique et les projets éducatifs qui y sont développés, l’illustration d’une mixité sociale réussie.

Aussi, il est inconcevable pour les enseignants, les lycéens et leur famille, les élu-es, lesquels se sont organisés en créant un collectif, d’envisager de briser cet exemple de réussite éducative.

Face à la mobilisation massive et persistante du collectif, Monsieur Jean-Jacques Queyranne a d’abord annoncé en novembre dernier une fermeture par étape : il n’y aurait plus à la rentrée 2011 de nouveaux élèves inscrits, en revanche, les élèves actuels termineraient leur scolarité sur le site du lycée Mounier. Le lycée fermerait en juin 2013 pour une reconstruction.
Puis en décembre 2010, il a nommé quatre médiateurs pour « réfléchir aux moyens de maintenir les acquis éducatifs ». Ces derniers, après avoir mené une large consultation ont rendu leurs préconisations courant janvier.

Ainsi prenant en compte l’ensemble des paramètres, ils proposent une solution qui, nous semble-il, est un bon compromis : « notification du Président du Conseil régional pour la reconstruction du Lycée Mounier sur le site actuel ; qu’il produise un calendrier des opérations de constructions et poursuive la surveillance du site ». Couplée avec l’installation de préfabriqués, permettant l’accueil des lycéens durant les travaux, cela permettra de maintenir des classes en nombre suffisant. Une offre pédagogique de qualité dans les quartiers Sud de la Ville de Grenoble sera ainsi maintenue, pour le plus grand bénéfice des élèves et de leur famille, des enseignants et des personnels, mais également pour la ville de Grenoble.

A la lumière de ces éléments, et au regard des enjeux que recouvre ce lycée en terme de mixité sociale, de réussite éducative et d’aménagement du territoire, nous vous demandons de bien vouloir intercéder en faveur des préconisations des médiateurs et qu’en conséquence, les dispositions de redéploiement de l’ensemble des élèves soient levées.

En vous remerciant de toute l’attention que vous porterez à cette requête et des informations que vous pourrez nous communiquer sur la suite susceptible de lui être réservée, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en notre haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Monsieur le Président, prenez l’initiative d’un cessez-le-feu

Lettre de Cécile Cukierman au Président de la République sur la situation en Palestine - Par / 28 février 2024

Les courriers officiels Prendre des mesures concrètes et fortes visant à combattre les groupes violents d’extrême-droite

Il est impossible de laisser se banaliser des actes violents motivés par des théories racistes - Par / 25 mai 2022

Les courriers officiels Prolongement de la Ligne 10 du métro

C’est un projet structurant majeur pour les usagers - Par / 10 mai 2022

Les courriers officiels Situation du collège Albert Cron du Kremlin Bicêtre

Il est impossible d’enseigner et d’apprendre avec de tels effectifs ! - Par / 7 octobre 2021

Les courriers officiels Tribunal spécial pour le Liban

De la nécessité de remédier à une situation inacceptable - Par / 13 juillet 2021

Les courriers officiels Le dispositif actuel n’est pas satisfaisant

Parcours de sortie de la Prostitution - Par / 1er juillet 2021

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Administration