[(IMG/auton2921.jpg|non) Budget insuffisant dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes - Courrier du 22 novembre 2018, à Mme la Secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discrimination - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Budget insuffisant dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes

Courrier du 22 novembre 2018, à Mme la Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discrimination -

Par / 30 novembre 2018

le gouvernement doit renforcer l’action des associations locales qui œuvrent sans relâche contre les violences faites aux femmes, en augmentant leurs subventions à la hauteur des besoins estimés, en programmant leur financement sur la durée des plans contre les violences

Madame la Secrétaire d’État,

Ce week end, de nombreuses manifestations auront lieu dans tout le pays, dans le cadre de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes.
De nombreuses associations ont à plusieurs reprises alerté le secrétariat d’Etat chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, sur les besoins de financements pour mener une politique ambitieuse des droits des femmes et précisément dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Un collectif composé du Conseil Économique, Social et Environnemental, de la Fondation des Femmes, du Fonds pour les Femmes en Méditerranée, du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes et de Women’s WorldWide Web a réalisé une enquête sur ce sujet. Il estime à 500 millions d’euros par an le budget nécessaire pour des parcours de sortie des violences conjugales adaptés et en nombre suffisant.

Aussi, le gouvernement doit renforcer l’action des associations locales qui œuvrent sans relâche contre les violences faites aux femmes, en augmentant leurs subventions à la hauteur des besoins estimés, en programmant leur financement sur la durée des plans contre les violences, en permettant le développement des financements hors projets et en reconnaissant davantage leur expertise en matière de politiques publiques.

Dans ce contexte, Madame la Secrétaire d’État, je souhaiterai connaître les dispositions du Gouvernement, afin de mener une politique efficace et à la hauteur des besoins, dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes. Je vous prie de croire, Madame la secrétaire d’État, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Le Crédit Impôt Recherche, un outil d’optimisation fiscale hors de contrôle

Courrier du 6 décembre 2018 à Mme Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 6 décembre 2018

Les courriers officiels La rémunération des banques pour l’émission des titres de dettes

Budget de la Sécurité Sociale - Courrier au Président de l’ACOSS - Par / 13 novembre 2018

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Pour la réouverture des négociations

Transfert des salariés du RSI vers le Régime Général - Par / 7 septembre 2018

Les courriers officiels Des propos d’une extrême gravité qui bafouent les lois de la République

Saisine du CSA suite à l’homélie de l’archevêque d’Avignon diffusée sur France Culture le 15/07 - Par / 23 juillet 2018

Les courriers officiels À quand des actions concrètes de la part du gouvernement français ?

Publication de la base de données de l’ONU sur les entreprises liées à la colonisation israélienne - Par / 28 juin 2018

Les courriers officiels La Direction de l’APHP s’entête dans son projet malgré l’opposition

Décision de l’APHP de transférer la greffe hépatique de l’hôpital Henri Mondor de Créteil - Par / 31 mai 2018


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus
Administration