Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Cette profession a profondément évolué ces dernières années

Situation des manipulateurs en imagerie médicale -

Par / 4 février 2020

Courrier à la Ministre de la Santé

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation des manipulateurs en électroradiologie médicale. Les manipulateurs du Centre Hospitalier Yves Le Foll de Saint-Brieuc (22) m’ont fait part de leurs légitimes préoccupations sur leur profession.

Ces derniers ne remettent pas en cause leurs conditions de travail dans cet établissement qui sont en adéquation avec leurs activités. Mais leurs inquiétudes s’inscrivent plus largement dans la reconnaissance générale de leur métier.

Ainsi, ce dernier est reconnu comme médico-technique alors que les manipulateurs participent pleinement au parcours de soin des patients, en assurant une présence continue.

Le diplôme d’état de manipulateur en électroradiologie médicale est de grade licence. Toutefois, ces professionnels ne percevraient pas les mêmes rémunérations salariales que d’autres professionnels de santé du même grade, notamment les primes dites Veil et Buzyn. Ils ne reprochent pas à leurs collègues de percevoir une rémunération différente. Ils aspirent seulement à exercer dans les mêmes conditions d’emploi en leur permettant à eux aussi de toucher les rémunérations mise en place pour ce niveau de compétences.

Enfin, la profession de manipulateur a profondément évolué ces dernières années avec l’apparition de nouvelles technologies d’imagerie pour lesquelles ils ont dû s’adapter. Ils m’ont d’ailleurs indiqué leur volonté d’augmenter le nombre de place d’étudiants manipulateurs afin d’assurer l’avenir de cette profession.

Je suis certaine que vous êtes pleinement consciente de cette situation et que vous saurez apporter les réponses nécessaires pour qu’enfin l’hôpital public puisse fonctionner avec tous les moyens humains et financiers nécessaires. Les nombreuses manifestations, grèves, voire démissions de médecins dans les hôpitaux publics ces derniers mois, témoignent de l’urgence d’agir

Dans cette attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Administration