Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Cette profession a profondément évolué ces dernières années

Situation des manipulateurs en imagerie médicale -

Par / 4 février 2020

Courrier à la Ministre de la Santé

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation des manipulateurs en électroradiologie médicale. Les manipulateurs du Centre Hospitalier Yves Le Foll de Saint-Brieuc (22) m’ont fait part de leurs légitimes préoccupations sur leur profession.

Ces derniers ne remettent pas en cause leurs conditions de travail dans cet établissement qui sont en adéquation avec leurs activités. Mais leurs inquiétudes s’inscrivent plus largement dans la reconnaissance générale de leur métier.

Ainsi, ce dernier est reconnu comme médico-technique alors que les manipulateurs participent pleinement au parcours de soin des patients, en assurant une présence continue.

Le diplôme d’état de manipulateur en électroradiologie médicale est de grade licence. Toutefois, ces professionnels ne percevraient pas les mêmes rémunérations salariales que d’autres professionnels de santé du même grade, notamment les primes dites Veil et Buzyn. Ils ne reprochent pas à leurs collègues de percevoir une rémunération différente. Ils aspirent seulement à exercer dans les mêmes conditions d’emploi en leur permettant à eux aussi de toucher les rémunérations mise en place pour ce niveau de compétences.

Enfin, la profession de manipulateur a profondément évolué ces dernières années avec l’apparition de nouvelles technologies d’imagerie pour lesquelles ils ont dû s’adapter. Ils m’ont d’ailleurs indiqué leur volonté d’augmenter le nombre de place d’étudiants manipulateurs afin d’assurer l’avenir de cette profession.

Je suis certaine que vous êtes pleinement consciente de cette situation et que vous saurez apporter les réponses nécessaires pour qu’enfin l’hôpital public puisse fonctionner avec tous les moyens humains et financiers nécessaires. Les nombreuses manifestations, grèves, voire démissions de médecins dans les hôpitaux publics ces derniers mois, témoignent de l’urgence d’agir

Dans cette attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Administration