Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Contrôle de Sécurité Incendie sur un territoire limitrophe

Un périmètre de responsabilité à définir -

Par / 18 juillet 2017

à

Monsieur Gérard COLLOMB
Ministre de l’Intérieur

Monsieur le Ministre,

J’ai été interpellée par les élu-e-s de la commune d’Echirolles en Isère sur une question à laquelle semble-t-il, il n’a pas été possible, malgré plusieurs demandes auprès du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Isère (SDIS), relayées auprès du Préfet, d’obtenir de réponse.

Il s’agit d’une question portant sur les pouvoirs de police attribués aux Maires concernant le contrôle du règlement de sécurité contre l’incendie relatif aux établissements recevant du public. Compte tenu du sujet et de la responsabilité qui incombe aux Maires en ce domaine, j’aurais souhaité qu’une réponse précise puisse leur être apportée dans les meilleurs délais.

Dans le cas où un ERP, ou un groupement d’établissements implantés dans un seul ERP, est bâti sur le territoire limitrophe de deux communes : quelle est la procédure juridiquement valide en vue de contrôler cet ERP ?

Les deux maires concernés (ou leurs représentants) doivent-ils être présents et effectuer ensemble les visites dites de contrôle périodique et/ou de réception de travaux, en présence du pompier préventionniste et des services de l’État référents ?

Ou bien le Préfet se substitue-t-il dans ce cas particulier aux deux maires concernés et procède de sa propre initiative à ces contrôles en présence des services ressources (SDIS et État) ? Quelles sont les modalités de compte rendu et de validation du compte rendu de ce contrôle ?

Cette clarification de la procédure de contrôle des ERP dans ce cas est importante, en vue de délimiter le périmètre précis de la responsabilité des Maires et afin d’éviter d’éventuelles mises en cause dans l’exercice des pouvoirs de police qui leur sont attribués.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ce courrier et dans l’attente des réponses que vous ne manquerez pas de m’apporter, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Les courriers officiels L’expulsion vers la Turquie de Mehmet Yalcin, militant kurde, met sa vie en danger

Courrier de Laurence Cohen et Pierre Laurent au Ministre des Affaires étrangères - Par / 18 septembre 2020

Les courriers officiels Un combat médical et emblématique d’une lutte contre l’impunité

Le Docteur Mukwege doit être mis sous la protection de la MONUSCO - Par / 10 septembre 2020

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Administration