Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

De la Côte d’Opale aux Côtes-d’Armor, de la Mer du Nord à la Mer d’Iroise, il faut permettre l’accès aux plages, sous conditions

Un courrier commun des parlementaires communistes à Edouard Philippe -

Par / 7 mai 2020

Monsieur le Premier Ministre,

Les mesures sanitaires qui entourent la lutte contre la propagation du Coronavirus nécessitent la participation de tous, et plus particulièrement l’action déterminée des élus locaux. Depuis le début du confinement, tous ont appliqué et fait appliquer les règles. Pourtant, à l’heure de la levée progressive de ces mêmes règles, des questions demeurent. En particulier le fait que nos plages restent interdites d’accès, au moins jusqu’au 1er juin et peut-être même au-delà.

Si l’on rouvre certains lieux clos, comment justifier le maintien des restrictions d’accès aux plages qui sont suffisamment larges pour garantir la distanciation sociale ? Nos littoraux font souvent partie des villes, et sont l’un des moyens les plus sûrs de prendre l’air, principalement pour les résidents de ces mêmes cités balnéaires.

Le maintien des règles prophylactiques serait d’autant plus favorisé par la marée basse, c’est-à-dire une partie seulement de la journée, facilitant d’autant les contrôles. Mais surtout, le choix des heures de mer basse permettrait aux pêcheurs à pied de se livrer à une activité qui peut tout à la fois être considérée comme un loisir ou une activité économique. Ainsi, l’accès aux plages doit être uniquement conditionné à la pratique sportive, les sports nautiques, la pêche à pied ou côtière, en veillant à la distanciation physique.

Enfin, nous vous demandons de faire confiance aux élus locaux pour décider si oui ou non, commune par commune, cette ouverture est pertinente. Ces mêmes élus locaux qui depuis le début de la crise ont servi de rempart et de point d’appui dans notre pays, alors même qu’une partie d’entre eux ne seront plus élus une fois les conseils municipaux définitivement installés.

De la Côte d’Opale aux Côtes-d’Armor, de la Mer du Nord à la Mer d’Iroise, nous sommes parlementaires de circonscriptions ou de départements littoraux, nous travaillons au quotidien avec les élus locaux et vous demandons donc officiellement de rendre le droit aux maires, en accord avec les préfets et sous-préfets, de règlementer l’accès aux plages dans les conditions prophylactiques adéquates.

Nous sommes convaincus de la vivacité de la démocratie locale et du sens des responsabilités des maires et de nos concitoyens. C’est au plus près des réalités locales que les décisions locales seront les plus adaptées.

Sachant pouvoir compter sur votre bienveillante attention, nous vous prions, Monsieur le Premier Ministre, de bien vouloir agréer l’expression de notre plus haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020

Les courriers officiels Un choix de classe anachronique

Reprise des travaux du CDG Express - Par / 10 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020


Bio Express

Eric Bocquet

Sénateur du Nord
Membre de la commission des Finances
Elu le 25 octobre 2011
En savoir plus

Bio Express

Michelle Gréaume

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 24 septembre 2017
En savoir plus
Administration