Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Dysfonctionnements sur le RER B

Courrier à Valérie Pécresse, Présidente du STIF -

Par / 16 mai 2017

Madame la Présidente,

Je me permets de vous alerter sur la situation déplorable du RER B, tout particulièrement, au cours de la dernière période.

Résidant à Gentilly, je suis une utilisatrice très régulière de cette ligne, et je ne peux que constater les conditions de transports très dégradées pour les usagers.
Encore aujourd’hui, en heure de pointe, j’ai dû attendre pas moins de 20 minutes sur le quai à Gentilly avant qu’un RER ne s’arrête.
Le tableau d’affichage ne relatait aucun incident particulier. Pourtant un RER ne s’est pas arrêté, et l’autre a été annulé, sans explication sonore.

De plus, le visuel des gares desservies et du temps d’attente n’était pas synchronisé avec celui de l’heure de passage et du nom des RER !
Je vous laisse imaginer combien les rames étaient bondées avec un temps d’attente si long.

Vous qui, dans l’opposition, ne manquiez jamais une occasion au Stif comme en séance plénière du Conseil Régional, pour dénoncer le mauvais fonctionnement des RER et du métro parisien, sembliez avoir des propositions fortes pour y remédier

C’est pourquoi, je souhaiterais que vous puissiez m’indiquer quelles mesures vous comptez prendre, en urgence, pour améliorer cette ligne structurante de notre réseau, qui ne fait que se dégrader.

Quelles mesures pour que les indicateurs notamment de régularité, de ponctualité, d’information voyageurs soient respectés conformément au contrat signé entre le STIF et les opérateurs RATP et SNCF ?

Ayant été moi-même, comme vous le savez, administratrice du STIF de 2004 à 2015, je sais combien, les exigences portées par les élu-e-s dans le cadre de ces contrats, sont élevées, et ce, dans l’intérêt des voyageurs.

Je peux vous assurer que les usagers de la ligne B sont exaspérés de ces retards et incidents à répétition et qu’ils attendent du STIF une offre de service de qualité.

J’en profite d’ailleurs pour attirer votre attention sur le décalage qui existe entre les conditions de transports (rames surpeuplées) et le coût des titres de transports dont votre majorité ne cesse de voter la hausse.

Vous continuez à refuser les nouveaux financements portés aujourd’hui, comme hier, par le groupe PCF- Front de gauche représenté par Messieurs Pierre Garzon, Fabien Guillaud- Bataille et Jacques Baudrier.

Il serait logique d’accorder des réductions tarifaires voire la gratuité sur un temps donné, pour compenser l’incapacité des transporteurs comme du STIF d’assurer des conditions de voyage dignes du 21ème siècle.

En vous remerciant de votre attention, je vous prie de recevoir, Madame la Présidente, mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020

Administration