Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

L’enseignement public mérite toute notre attention

Carte scolaire 2019 -

Par / 21 février 2019

Lettre au Directeur Académique

Monsieur le Directeur Académique,

Ces derniers jours, vous m’avez fait parvenir le projet puis les mesures arrêtées relatif à la carte scolaire 2019.
Je vous en remercie et j’ai pris connaissance de vos propositions avec un vif intérêt.

L’école publique et encore plus le 1er degré, représente pour les communes, un véritable enjeu de développement. Pour les élèves, l’école publique doit leur apporter le plus de chance de réussite.

Dans ce cadre, la carte solaire doit accompagner le développement de tous les territoires et favoriser la mixité sociale. Vous l’indiquez également dans votre courrier du 30 janvier : « préserver autant que possible les écoles rurales isolées de petite taille en zone de revitalisation rurale. »

Pourtant, les mesures annoncées le 15 février semblent contradictoires avec ce louable objectif. 14 postes supprimés, se traduisant par autant de fermetures de classe.

Plusieurs Maires du Département m’ont fait part de leur profond désarroi face à cette situation. Je m’associe pleinement à leur volonté de préserver leur école. Je pense plus particulièrement aux communes de Paule / Plévin (RPI), de Quemperven (RPI avec Langoat / Lamnerin), de Penvenan, de Trébeurden, de Pleumeur-Bodou (RPI), de Laurenan / Gomené (RPI). Tous devrait perdre une classe à la prochaine rentrée scolaire.

Or, tous les Maires concernés m’ont témoigné de leur engagement en faveur du maintien de leur école publique, en réfutant les chiffres énoncés par les services académiques. Il semblerait que de nouvelles inscriptions ne seraient pas prises en compte dans les calculs académiques.

Par ailleurs, la détermination de ces élu-es se traduit concrètement par des travaux récents dans les écoles ou la mise en place de services extrascolaires comme les transports…Il serait regrettable que tous ces efforts en faveur des élèves et de leurs conditions d’étude, soient stoppés par une carte scolaire inadaptés aux besoins.

L’enseignement public dans notre département mérite toute notre vigilance et notre bienveillance afin de permettre son développement.
C’est pourquoi, je me tiens à votre disposition pour échanger avec vous sur la préparation de la rentrée scolaire 2019. Je vous demande également de surseoir aux mesures annoncées de fermeture pour les écoles précédemment citées.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Administration