Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

L’ensemble du travail de ces deux associations auprès des demandeurs d’emploi est remis en cause

Mise sous pli des documents relatif aux élections -

Par / 19 mars 2019

Courrier au Préfet des Côtes d’Armor

Monsieur le Préfet,

Je souhaite attirer votre attention sur les opérations de mise sous pli des documents relatif aux élections.
Madame Christèle CHAPELAIN, Directrice d’Armor-Emploi et Madame Maryvonne TANVEZ, Directrice de Partage Emploi, m’ont fait part de leur étonnement dans les modalités d’organisation de la mise sous-pli des documents pour les prochaines élections européennes.

Il semblerait que les critères du marché public paru cette année pour cette mission n’aient pas permis à ces deux associations de pouvoir y répondre. La gestion complète des opérations aurait été requise. Malgré toutes leur détermination, ces deux associations n’ont pas les compétences techniques ni logistiques pour assurer ce marché dans de bonnes conditions.

Pourtant, la capacité et l’engagement de Partage Emploi et d’Armor-Emploi dans les missions confiées auprès des demandeurs d’emploi ne sont plus à démontrer. Pour preuve, depuis 25 ans, la Préfecture des Côtes d’Armor a missionné ces deux associations pour recruter, encadrer et rémunérer le personnel nécessaire à la mise sous pli des documents de propagande électorale. Il est regrettable que cette relation de confiance soit sacrifiée face à des clauses de marché inadaptées pour des petites structures.

Au-delà de la simple perte de cette mission, c’est l’ensemble du travail collectif et de partage avec les demandeurs d’emploi de notre département qui est remis en cause. Plus de 400 personnes participaient à ces opérations qui leur permettaient de s’extraire pendant un temps, de leur situation de précarité. Grace au travail de ces deux associations, un bon tiers des personnels engagés étaient fléchés vers un parcours de retour à l’emploi.

C’est pourquoi, je compte sur votre haute bienveillance pour surseoir à votre décision et autoriser les associations Armor-Emploi et Partage Emploi à participer aux opérations de mise sous pli des documents de propagande électorale, avec le soutien et l’accompagnement des services préfectoraux.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Administration