[(IMG/auton3274.jpg|non) L'État doit prendre la part qui est la sienne dans le financement et la mise en place des actions d'insertion - Insertion professionnelle et par le logement des familles roms d'Ivry - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

L’État doit prendre la part qui est la sienne dans le financement et la mise en place des actions d’insertion

Insertion professionnelle et par le logement des familles roms d’Ivry -

Par / 29 septembre 2017

Michel CADOT
Préfet de la Région Ile-de-France
05 rue Le Blanc
75 015 Paris

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation des 32 familles roms, soit 132 personnes, qui ont été évacuées en juillet 2014 du bidonville de la rue Truillot à Ivry-sur-Seine.

Ce courrier fait suite à celui que, Fathia Aggoune Vice-Présidente du Département du Val-de-Marne et moi même, avions envoyé à votre prédécesseur le 27 mars 2017. Courrier qui faisait déjà suite à une autre demande que j’ai co-signée avec ma collègue Lamya Kirouani, Conseillère départementale d’Ivry.

Comme vous le savez, la ville, le Conseil Départemental et la Préfecture du Val-de-Marne ont anticipé cette évacuation et ont agi de concert afin de proposer aux familles un processus d’insertion par le logement et par l’emploi, prolongé de la scolarisation des enfants.

Cette action a montré de réels effets et s’inscrit dans le sillage des actions publiques entreprises par le Conseil Départemental qui, depuis plus de 15 ans, a réalisé plusieurs projets ayant abouti à une pleine autonomie des familles accompagnées. Ceci, au prix d’un effort financier reconnu unanimement.

Toutefois, et ce, malgré le fait que la Préfecture de Région ait été interpellée plusieurs fois à ce sujet par les élus locaux, et notamment M. le Maire d’Ivry-sur-Seine Philippe Bouyssou, le constat est fait d’une carence en matière d’offre de logement pour ces familles. Y compris pour celles qui pourront se voir reconnaître leur droit au logement via le dispositif DALO.

Au regard de l’urgence humaine de la situation, mais aussi des dispositions juridiques qui incombent à l’Etat d’agir en la matière, il semble indispensable que des propositions de relogement soient formulées au niveau de l’ensemble de l’Ile-de-France, afin que les 32 familles accompagnées par la MOUS voient une issue positive à leurs parcours d’insertion.

C’est pourquoi il m’apparaît urgent, Monsieur le Préfet, de vous réitérer la demande des associations locales et des élus locaux qui sollicitent l’action de l’Etat. D’une part afin de prendre la part qui est la sienne dans le financement et la mise en place des actions d’insertions. D’autre part afin que soit organisée une initiative d’ampleur régionale en présence de tous les acteurs concernés, familles, soutiens et associations de solidarité, ville d’Ivry et Conseil Départemental du Val-de-Marne.

Il est grand temps de mettre sur pied une stratégie efficace pour réussir l’insertion par le logement et par l’emploi de l’ensemble des familles expulsées du bidonville de la rue Truillot.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Protéger le statut des réfugiés politiques en France

Lettre à Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères au sujet de Mohamed Kadamy - Par / 22 mars 2019

Les courriers officiels Comment ces communes peuvent elles bénéficier de cette nouvelle réglementation ?

Disposition de la loi Elan pour densifier les secteurs déjà urbanisés - Par / 20 mars 2019

Les courriers officiels Ces espaces ont besoin de votre engagement Mme la Ministre !

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 12 mars 2019

Les courriers officiels Comment est déterminé la notion de pays sûr ?

Notion de pays sûr dans le cadre du droit d’asile - Par / 21 février 2019

Les courriers officiels Les urgences de l’hôpital Béclère ont besoin de recrutements pérennes

Hôpital Béclère à Clamart - Courrier à l’AP-HP - Par / 1er février 2019

Les courriers officiels La colère des infirmières et infirmiers

Courrier à madame La ministre des Solidarités et de la santé - Par / 22 janvier 2019

Les courriers officiels Le Crédit Impôt Recherche, un outil d’optimisation fiscale hors de contrôle

Courrier du 6 décembre 2018 à Mme Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 6 décembre 2018

Les courriers officiels Budget insuffisant dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes

Courrier du 22 novembre 2018, à Mme la Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discrimination - Par / 30 novembre 2018

Les courriers officiels La rémunération des banques pour l’émission des titres de dettes

Budget de la Sécurité Sociale - Courrier au Président de l’ACOSS - Par / 13 novembre 2018

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Administration