Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

L’État doit prendre la part qui est la sienne dans le financement et la mise en place des actions d’insertion

Insertion professionnelle et par le logement des familles roms d’Ivry -

Par / 29 septembre 2017

Michel CADOT
Préfet de la Région Ile-de-France
05 rue Le Blanc
75 015 Paris

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation des 32 familles roms, soit 132 personnes, qui ont été évacuées en juillet 2014 du bidonville de la rue Truillot à Ivry-sur-Seine.

Ce courrier fait suite à celui que, Fathia Aggoune Vice-Présidente du Département du Val-de-Marne et moi même, avions envoyé à votre prédécesseur le 27 mars 2017. Courrier qui faisait déjà suite à une autre demande que j’ai co-signée avec ma collègue Lamya Kirouani, Conseillère départementale d’Ivry.

Comme vous le savez, la ville, le Conseil Départemental et la Préfecture du Val-de-Marne ont anticipé cette évacuation et ont agi de concert afin de proposer aux familles un processus d’insertion par le logement et par l’emploi, prolongé de la scolarisation des enfants.

Cette action a montré de réels effets et s’inscrit dans le sillage des actions publiques entreprises par le Conseil Départemental qui, depuis plus de 15 ans, a réalisé plusieurs projets ayant abouti à une pleine autonomie des familles accompagnées. Ceci, au prix d’un effort financier reconnu unanimement.

Toutefois, et ce, malgré le fait que la Préfecture de Région ait été interpellée plusieurs fois à ce sujet par les élus locaux, et notamment M. le Maire d’Ivry-sur-Seine Philippe Bouyssou, le constat est fait d’une carence en matière d’offre de logement pour ces familles. Y compris pour celles qui pourront se voir reconnaître leur droit au logement via le dispositif DALO.

Au regard de l’urgence humaine de la situation, mais aussi des dispositions juridiques qui incombent à l’Etat d’agir en la matière, il semble indispensable que des propositions de relogement soient formulées au niveau de l’ensemble de l’Ile-de-France, afin que les 32 familles accompagnées par la MOUS voient une issue positive à leurs parcours d’insertion.

C’est pourquoi il m’apparaît urgent, Monsieur le Préfet, de vous réitérer la demande des associations locales et des élus locaux qui sollicitent l’action de l’Etat. D’une part afin de prendre la part qui est la sienne dans le financement et la mise en place des actions d’insertions. D’autre part afin que soit organisée une initiative d’ampleur régionale en présence de tous les acteurs concernés, familles, soutiens et associations de solidarité, ville d’Ivry et Conseil Départemental du Val-de-Marne.

Il est grand temps de mettre sur pied une stratégie efficace pour réussir l’insertion par le logement et par l’emploi de l’ensemble des familles expulsées du bidonville de la rue Truillot.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Ces assurances représentent des gros groupes financiers qui peuvent et doivent contribuer

Revendications des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration - Par / 1er avril 2020

Les courriers officiels Une mise en liberté nécessaire

Situation de Khaled Drareni, journaliste indépendant incarcéré en Algérie - Par / 26 mars 2020

Les courriers officiels Une véritable dégradation du service public rendu aux usagers

Suppression des tournées de courriers dans le Val-de-Marne - Par / 27 février 2020

Les courriers officiels Quel contrôle des sites Seveso dans le Nord ?

Courrier au Préfet de la Région Hauts de France - Par / 1er octobre 2019

Les courriers officiels Courrier à Gérald Darmanin sur la restructuration des finances publiques

S’ouvre une période de grande incertitude et d’inquiétude - Par / 23 septembre 2019

Les courriers officiels Situation de M. Vincenzo Vecchi

Un respect des droits fondamentaux nécessaire - Par / 10 septembre 2019

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Les autorités marocaines lui refusent le droit de rendre visite à son mari emprisonné

Expulsion de Mme Claude Mangin-Asfari-Courrier au Ministre des Affaires Etrangères - Par / 12 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Administration