Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

La détérioration de la présence postale se poursuit

Inégalités sociales et territoriales -

Par / 24 mai 2017

à

Monsieur Philippe WAHL,
président directeur général du Groupe La Poste

Monsieur le Président,

Une réflexion est actuellement en cours par La Poste pour « faire évoluer la présence postale » à Grenoble.
Il est à craindre comme c’est le cas ces dernières années dans de nombreuses communes de l’Isère, que votre réflexion ne conduise à la fermeture de six bureaux de Poste, soit la moitié des bureaux de poste de Grenoble, privant les habitant-e-s de services essentiels parmi lesquels la Banque postale.

Je vous ai interpellé à plusieurs reprises sur la dégradation de la qualité des services ainsi que des conditions de travail des postiers, dénonçant la stratégie engagée par votre groupe pour justifier le démantèlement du réseau public de la Poste et développer des services onéreux pour les usagers en particulier via la dématérialisation.

Cette stratégie est d’autant plus contestée qu’elle déstructure nos territoires et contribue à creuser les inégalités tant sociales que territoriales.

Elle est d’autant plus inacceptable que la Poste a bénéficié de 900 millions d’euros de CICE en 3 ans qui lui ont permis de développer ses secteurs les plus rentables.

Mais loin d’améliorer le service rendu votre groupe a supprimé 21.000 emplois nets, multiplié les embauches en CDD, 70% en 2015, multiplié par cinq la sous-traitance en dix ans.
Et le fonds de péréquation territorial alimenté par l’abattement de taxes locales, alloué pour organiser la présence de La Poste, subvention de 174 millions d’euros par an, sert aujourd’hui à fermer des bureaux de poste en passant outre l’avis des assemblées communales.

La mobilisation des usagers est forte pour le maintien des bureaux de poste à Grenoble et pour la défense du réseau postal sur le département, soutenue par de nombreux élu-e-s.

Je tiens à réaffirmer mon opposition à toute fermeture de bureau de poste et je vous demanderais, Monsieur le Président de prendre enfin en compte les besoins des usagers et d’entendre les élu-e-s.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels L’impact de cette mesure est insuffisament pris en compte

Instauration d’un jour de carence pour les fonctionnaires - Par / 5 décembre 2017

Les courriers officiels 1,5 milliards d’économie sont demandés aux offices HLM

Situation des bailleurs sociaux dans les Côtes d’Armor - Par / 16 novembre 2017

Les courriers officiels Cinq priorités pour la région Hauts-de-France

Plan d’urgence et de convergence proposé par les cinq parlementaires communistes du Nord et du Pas-de-Calais - Par / 14 novembre 2017

Les courriers officiels Libérez Salah Hamouri !

Courrier au Président de la République - Par / 7 septembre 2017

Administration