Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Le territoire d’Auray ne disposera plus d’une structure d’expertise autour de l’Emploi, notamment saisonnier

Situation de la Maison de l’Emploi du Pays d’Auray -

Par / 5 avril 2017

Lettre à Mme la Ministre de l’Emploi et du Travail

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation de la Maison De l’Emploi et de la Formation Professionnelle, MDEFP du Pays d’Auray, dans le Morbihan.

Comme l’ensemble de ces établissements, la Maison De l’Emploi subit les réductions des dépenses publiques, à commencer par celle de l’Etat. Ainsi, sa situation financière devient de plus en plus tendue, laissant des doutes sur la pérennité de ses missions alors que tous les partenaires du secteur constatent l’augmentation des besoins en développement économique des territoires. C’est pourquoi, la Maison De l’Emploi du Pays d’Auray était soutenue jusqu’à présent par les collectivités locales.

Pourtant, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes Auray Quiberon Terre Atlantique AQTA n’a pas souhaité accorder un abondement à la subvention nécessaire au fonctionnement à la Maison De l’Emploi pour l’année 2017, faisant suite à la suppression de la dotation de l’Etat.

Cette décision entraîne de lourdes conséquences puisque sans cette contribution publique, le territoire du Pays d’Auray ne disposera plus d’une structure d’expertise autour de l’emploi, notamment saisonnier. Par ailleurs, 3 salariées sont menacées de perdre leur poste.

Je m’inquiète vivement d’une possible disparition de cet outil très apprécié et fort utile au développement économique, de l’emploi et de la formation professionnelle. A plusieurs reprises au Sénat, je me suis appuyé sur leur appréciation toujours juste et pertinente de la situation de l’emploi en Pays d’Auray. La maison des saisonniers, créée il y a 20 ans, devenue l’Espace Saisonnier en 2013, est également un axe important de leur mission dont la qualité des prestations et de leurs prescriptions en la matière, sont unanimement reconnues. Un forum organisé au Sénat sur cette thématique avait d’ailleurs souligné la qualité et le bien-fondé de la MDEFP du Pays d’Auray.

A ce propos, une large concertation avait eu lieu afin de redéfinir les activités de cette maison de l’emploi qui devait devenir à terme un outil répondant au mieux aux besoins de la Communauté de Communes. Le Président de l’association avait proposé un projet « qui assurerait une meilleure coopération et coordination de proximité entre les acteurs de l’emploi et les collectivités locales », avec l’objectif de pouvoir ensuite l’intégrer dans le projet d’une future Maison de Services Au Public.

Je peux également témoigner de l’implication de sa Directrice et de ses collègues en faveur de l’accès de toutes et tous à une information précise autour de l’emploi. Elles ont su mettre en place des activités fortes sur le Pays d’Auray.

A l’heure où la question de l’emploi est prépondérante pour nos concitoyens, il serait regrettable qu’un tel outil d’excellence disparaisse. Sa fermeture serait en contradiction totale entre les engagements en faveur de l’emploi ou la volonté de développement et d’évolution proposée par la Maison De l’Emploi.

C’est pourquoi, je vous demande de bien vouloir apporter toutes les garanties nécessaires à la pérennité de ses missions en lui accordant le budget nécessaire à son bon fonctionnement, à la hauteur des besoins des usagers en recherche d’informations, des saisonniers au questionnement spécifique, des entreprises et des salariés…. Un tel outil, indispensable à la lutte contre le chômage et pour l’essor économique ne doit pas disparaitre.

Dans cette attente, et comptant sur votre bienveillance, je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Administration