Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Légalité des aides sociales à l’Enfance

Dispositions non-conformes au Code de l’Action sociale & des familles -

Par / 9 mai 2016

Monsieur Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur

Monsieur le Ministre,

J’appelle votre attention sur une délibération relative aux aides financières de l’aide sociale à l’enfance adoptée par la Commission permanente du Conseil départemental de l’Isère le 26 février 2016. Cette délibération approuve un avenant au règlement départemental d’aide sociale dont plusieurs dispositions ne sont pas conformes au Code de l’Action sociale et des familles.

En effet, les aides financières prévues au titre des prestations d’aide sociale à l’enfance, par le Code de l’action sociale et des familles ne sont pas soumises à des conditions de séjour en France en application de l’article L 111-2 du CASF, principe essentiel de l’aide sociale à l’enfance.

Or l’avenant adopté par le Département de l’Isère le 26 février 2016, modifiant le règlement départemental d’aide sociale à l’enfance, prévoit que « Les ménages qui n’ont pas droit au séjour en France sont éligibles au titre du CASF aux aides pour l’enfant. Ces aides seront versées dans l’intérêt premier de l’enfant en nature dans le cadre des subventions apportées par le Département aux associations caritatives ».

Les associations de l’Isère engagées dans l’accompagnement des familles en situation de précarité, m’ont alertée sur cet avenant qui introduit une discrimination pour les ménages « qui n’ont pas droit au séjour en France » portant atteinte au principe d’égalité devant le service public ; qui crée une nouvelle modalité d’attribution des aides « en nature » non prévue par la loi . De plus, les aides financières n’interviennent qu’à titre supplétif ou complémentaire « des aides matérielles dont le demandeur peut bénéficier, sous la forme de colis alimentaires ou de produits d’hygiène dont la gestion est assurée par les associations caritatives financées par le Département ».

De fait cette délibération remet en cause le droit de nombreuses familles en situation précaire et la sécurité des enfants.

Aussi, j’en appelle à votre autorité et vous saurais gré, Monsieur le Ministre, de bien vouloir prendre dans les meilleurs délais, avec Monsieur le Préfet de l’Isère, toutes dispositions afin d’assurer l’application de la loi.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer l’expression de ma considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Pour la réouverture des négociations

Transfert des salariés du RSI vers le Régime Général - Par / 7 septembre 2018

Les courriers officiels Des propos d’une extrême gravité qui bafouent les lois de la République

Saisine du CSA suite à l’homélie de l’archevêque d’Avignon diffusée sur France Culture le 15/07 - Par / 23 juillet 2018

Les courriers officiels À quand des actions concrètes de la part du gouvernement français ?

Publication de la base de données de l’ONU sur les entreprises liées à la colonisation israélienne - Par / 28 juin 2018

Les courriers officiels La Direction de l’APHP s’entête dans son projet malgré l’opposition

Décision de l’APHP de transférer la greffe hépatique de l’hôpital Henri Mondor de Créteil - Par / 31 mai 2018

Les courriers officiels Les lits vont être fermés faute..de personnels !

Fermeture de lits d’hospitalisation en psychiatrie aux Hôpitaux de Saint-Maurice - Par / 17 mai 2018

Les courriers officiels Gestion de la dette de l’assurance chômage

Les pouvoirs publics doivent demander des comptes au nom de l’intérêt général - Par / 7 mai 2018

Les courriers officiels Suppression des tribunaux d’instance

Projet de loi Réforme de la justice - Par / 24 avril 2018

Administration