Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Les élèves doivent patienter jusqu’à 45 minutes pour être servis

Moyens alloués au Lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine. -

Par / 12 octobre 2017

M. Jean-Michel Blanquer
Ministre de l’Education Nationale
110, rue de Grenelle,
75 007 Paris

Je me permets d’attirer votre attention au sujet de la situation du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine. Depuis la rentrée 2017, l’équipe pédagogique et les parents d’élèves ont alerté à plusieurs reprises le rectorat de Créteil et le Conseil Régional d’Ile-de-France sur des problèmes liés à la restauration. En effet, le service de restauration de cet établissement en croissance démographique est saturé quasiment tous les midis.

En conséquence, les élèves doivent patienter jusqu’à 45 minutes pour être servis. Cela entraîne de nombreux retards dans les cours de l’après-midi, mais aussi des difficultés de concentration pour des lycéens devant parfois manger à 11h pour rester en cours jusqu’à 18h. Au delà de l’insuffisance de moyens dont bénéficie le service restauration, les enseignants, parents d’élèves et lycéens font état de plusieurs classes dont les effectifs culminent à 35 élèves, mais aussi de locaux pas forcément adaptés à certains enseignants spécifiques, notamment en ce qui concerne la filière STMG.

C’est pour dénoncer ces conditions d’études difficiles que les lycéens de Romain Rolland ont décidé ce jeudi 12 octobre de se mobiliser. Une mobilisation effectuée de manière citoyenne, totalement pacifique et dans le seul objectif de demander des moyens supplémentaires pour leur réussite scolaire. A ce propos, je tiens d’ailleurs à citer un rapport de la Cour des Comptes qui stipule que l’Education Nationale dépense 47% de plus pour un lycéen de Paris que pour un lycéen de l’Académie de Créteil. Ce chiffre est particulièrement révoltant.

Monsieur le Ministre, les lycéens d’Ivry, comme ceux de tous les
établissement de France, sont en droit d’étudier dans les meilleures conditions. De même, il est urgent que les enseignants, l’ensemble de l’équipe du lycée et notamment les personnes travaillant au service de restauration bénéficient de conditions de travail optimales pour remplir leur mission de service public. Souhaitant une issue positive à la situation, je suis persuadé que vous aurez à cœur, Monsieur le Ministre, de rencontrer les représentants de l’équipe pédagogique du lycée, des parents d’élève et des élèves afin d’écouter leurs revendications et que des mesures soient prises au plus vite. Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération,

Les dernieres interventions

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020

Les courriers officiels Un choix de classe anachronique

Reprise des travaux du CDG Express - Par / 10 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020

Administration