Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Notre législation devrait permettre à tous d’excercer pleinement cette liberté de conscience

Droit à mourir dans la dignité -

Par / 11 avril 2018

Lettre à la Ministre de la Santé

Madame la Ministre,

Depuis plusieurs années, le sujet de la fin de vie et de son accompagnement fait l’objet de nombreux débats.

Cette question touche aux convictions profondes de chacun dans la volonté individuelle de choisir sa fin de vie. Alors que le débat sur la révision des lois dites de bioéthique doit s’ouvrir prochainement, il est indispensable de prendre en considération le droit à mourir dans la dignité.

La loi relative à la laïcité de 1905 est une des pierres angulaires de nos libertés individuelles. Cette loi permet assure à chacun de croire ou de ne pas croire. Ainsi, notre législation devrait permettre à toutes et tous d’exercer pleinement cette liberté de conscience, encore plus dans ce choix intime de disposer de son corps.

C’est dans ce cadre que doit s’opérer la révision des lois de la bioéthique afin d’examiner le droit à l’aide médicale à mourir. Certes la loi du 02 février 2016 a créé de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Mais elle ignore la liberté de conscience ou le libre choix de la personne puisqu’elle ne lui laisse que la possibilité de demander l’interruption des soins.

Par ailleurs, il apparaît nécessaire de redéfinir le statut juridique de l’euthanasie afin d’accorder encore et toujours plus de droits à nos concitoyens dans un contexte législatif sécurisé, précis et clairement défini.

Vous l’avez compris, je partage la volonté d’un débat apaisé sur ce sujet mais qui permette enfin d’ouvrir en faveur des individus, un véritable droit à mourir dans la dignité. Je suis certaine que vous saurez tenir compte dans vos prérogatives ministérielles, de la reconnaissance de ce droit, partagée par de nombreux de nos concitoyens.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Une mise en liberté nécessaire

Situation de Khaled Drareni, journaliste indépendant incarcéré en Algérie - Par / 26 mars 2020

Les courriers officiels Une véritable dégradation du service public rendu aux usagers

Suppression des tournées de courriers dans le Val-de-Marne - Par / 27 février 2020

Les courriers officiels Quel contrôle des sites Seveso dans le Nord ?

Courrier au Préfet de la Région Hauts de France - Par / 1er octobre 2019

Les courriers officiels Courrier à Gérald Darmanin sur la restructuration des finances publiques

S’ouvre une période de grande incertitude et d’inquiétude - Par / 23 septembre 2019

Les courriers officiels Situation de M. Vincenzo Vecchi

Un respect des droits fondamentaux nécessaire - Par / 10 septembre 2019

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Les autorités marocaines lui refusent le droit de rendre visite à son mari emprisonné

Expulsion de Mme Claude Mangin-Asfari-Courrier au Ministre des Affaires Etrangères - Par / 12 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Pourquoi priver le sud du département des services fiscaux ?

Réforme dews centres de finances publiques dans les Côtes d’Armor - Par / 4 juillet 2019

Les courriers officiels Vos récentes décisions criminalisent les militants kurdes

Militants Kurdes du Conseil Démocratique Kurde de France - Par / 25 juin 2019

Les courriers officiels De la nécessité d’appliquer les recommandations de la Commission Bassiouni

Lettre au ministre des affaires étrangères sur la situation des droits humains au Bahreïn - Par / 12 juin 2019

Administration