[(IMG/auton1593.jpg|non) Nous refusons cette justice sur le tarmac - Annexe du TGI de Bobigny - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Nous refusons cette justice sur le tarmac

Annexe du TGI de Bobigny -

Par / 27 octobre 2017

Madame la Garde des Sceaux

Madame la Ministre,
Madame la Garde des Sceaux,

Je me permets d’attirer votre attention sur l’ouverture ces derniers jours de l’annexe du TGI de Bobigny dans l’enceinte de l’aéroport de Roissy où seuls les cas des étrangers maintenus dans la zone d’attente seront jugés.

Pourtant de nombreuses voix se sont élevées contre « cette justice sur le tarmac » parmi lesquelles celles du barreau de Seine-Saint-Denis, du barreau de Paris, de magistrats et du Défenseur des Droits, Monsieur Jacques Toubon.

A l’instar des barreaux, de syndicats de magistrats et d’avocats et plus largement de professionnels de la Justice et des Droits, Monsieur Toubon estime « que le droit à une juridiction indépendante et impartiale, la publicité des débats judiciaires et les droits de la défense sont susceptibles d’être gravement compromis par le dispositif procédural actuel et les modalités fonctionnelles d’ouverture de cette salle d’audience délocalisée, située dans une zone d’accessibilité réduite. ».

La Chancellerie n’a pas voulu entendre ces voix.

L’argument budgétaire avancé par vos services ne peut expliquer la mise en place de cette juridiction ; des moyens financiers et humains auraient pu être alloués au TGI de Bobigny plutôt qu’à ce système inédit et largement contesté, voire condamné.

Je partage les inquiétudes de tous les acteurs et actrices de la Justice qui vous invitent à renoncer à ces audiences délocalisées qui peuvent porter atteinte à la dignité humaine. En effet, les personnes qui y seront jugées font partie des plus vulnérables.

A cet égard, je vous alarme également des conditions de prise en charge des mineurs isolés & l’heure où l’Aide sociale à l’Enfance, particulièrement en Seine Saint-Denis, n’a pas été dotée de moyens supplémentaires et nécessaires pour assurer ses missions de protection de ces enfants.
Dans l’attente d’une réponse,

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, Madame la Garde des Sceaux, à l’expression de ma haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels La rémunération des banques pour l’émission des titres de dettes

Budget de la Sécurité Sociale - Courrier au Président de l’ACOSS - Par / 13 novembre 2018

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Pour la réouverture des négociations

Transfert des salariés du RSI vers le Régime Général - Par / 7 septembre 2018

Les courriers officiels Des propos d’une extrême gravité qui bafouent les lois de la République

Saisine du CSA suite à l’homélie de l’archevêque d’Avignon diffusée sur France Culture le 15/07 - Par / 23 juillet 2018

Les courriers officiels À quand des actions concrètes de la part du gouvernement français ?

Publication de la base de données de l’ONU sur les entreprises liées à la colonisation israélienne - Par / 28 juin 2018

Les courriers officiels La Direction de l’APHP s’entête dans son projet malgré l’opposition

Décision de l’APHP de transférer la greffe hépatique de l’hôpital Henri Mondor de Créteil - Par / 31 mai 2018

Les courriers officiels Les lits vont être fermés faute..de personnels !

Fermeture de lits d’hospitalisation en psychiatrie aux Hôpitaux de Saint-Maurice - Par / 17 mai 2018

Les courriers officiels Gestion de la dette de l’assurance chômage

Les pouvoirs publics doivent demander des comptes au nom de l’intérêt général - Par / 7 mai 2018

Administration