Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

dossier Covid-19 : les politiques libérales en accusation

Peut-on lutter efficacement contre la pandémie de covid-19 avec des méthodes fidèles aux dogmes libéraux, alors que ceux-ci ont précisément conduit à méconnaître la crise puis à l’aggraver, notamment en affaiblissant la recherche et le service public hospitalier ? Pour le gouvernement, la réponse est oui, comme en témoignent sa gestion de la crise et plus particulièrement les dispositions de la loi de finances rectificative et les mesures de l’état d’urgence sanitaire, entré lui en vigueur le 24 mars, qu’il a fait adopter par le Parlement. Pour les membres du groupe CRCE, la réponse est en revanche négative. Ils se sont donc abstenus lors du vote de cette loi de finances rectificative et se sont prononcés contre les mesures d’urgence proposées par Emmanuel Macron : pleins pouvoirs au gouvernement pendant deux mois, sans contrôle ou presque ni vote du Parlement ; dérogations injustifiées au droit du travail en matière de congés, de repos hebdomadaires et dominicaux ; mais refus de mettre à contribution les ménages les plus riches et les actionnaires.

Télécharger le fichier en PDF Télécharger

Les courriers officiels

Nous vous appelons solennellement à renoncer à tout projet de fermeture de classe ou retrait de poste

Courrier des parlementaires communistes du Nord et du Pas-de-Calais à Jean-Michel Blanquer -

Par / 28 avril 2020

Monsieur le Ministre,

Destinataires d’informations des directions départementales des services de l’Education nationale, nous relevons avec stupéfaction que des mesures de fermetures de classe sont toujours prévues pour la rentrée prochaine dans l’académie de Lille.

Alors que la scolarité des enfants a été bouleversée par la pandémie, que le suivi des cours a trop souvent été chaotique et que cette situation aggravera les difficultés d’apprentissage des plus fragiles, ces décisions suscitent l’incompréhension, voire la colère.

Dans un contexte de mobilisation générale contre la propagation du virus, à laquelle participent activement les collectivités territoriales, la réorganisation de la carte scolaire s’avère tout particulièrement malvenue.

Comment en effet prévoir des fermetures de classes quand les conditions d’enseignement demeurent incertaines, quand la gestion de la crise sanitaire appelle la mise en œuvre de distanciation sociale dans les écoles et autres bâtiments accueillant des élèves ?

Comment la scolarité de nos enfants, de nos jeunes pourra-t-elle être assurée en toute sécurité quand les effectifs de classe seront limités à 10 ou 15 élèves, si l’Education nationale ne mobilise pas la totalité de ses enseignants et de ses moyens ?

Au regard du caractère exceptionnel des événements qui frappent notre pays, il s’avère nécessaire de surseoir à toute modification de la carte scolaire.

Ainsi nous vous appelons solennellement à renoncer à tout projet de fermeture de classe ou retrait de poste.

Comptant sur la prise en compte de la présente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Michelle Gréaume, sénatrice du Nord
Eric Bocquet, sénateur du Nord
Cathy Apourceau-Poly, sénatrice du Pas de Calais
Fabien Roussel, député du Nord
Alain Bruneel, député du Nord

Les articles du dossier

Lois Un rafistolage de l’organisation des élections municipales

Sécurisation de l’établissement des procurations électorales - Par / 2 juin 2020

Les débats Il faut sortir du règne de l’argent-roi

Reconstruction du pacte social national dans le cadre de la sortie de la crise sanitaire - Par / 28 mai 2020

Les débats StopCovid illustre le renoncement du gouvernement à notre souveraineté numérique

Déclaration du gouvernement relative aux innovations numériques contre le Covid-19 - Par / 27 mai 2020

Les débats Nous proposons un nouveau chemin s’appuyant sur la relocalisation et la nationalisation de secteurs stratégiques

Crise du Covid-19 : relocalisation des productions stratégiques pour assurer notre souveraineté - Par / 27 mai 2020

Les débats Le très haut débit doit entrer dans le champ du service universel

La crise du Covid-19, un révélateur de la dimension cruciale du numérique dans notre société - Par / 27 mai 2020

Lois Une instrumentalisation de l’urgence sanitaire

Diverses dispositions liées à la crise sanitaire - Par / 26 mai 2020

Lois Ce nouveau détricotage du Code du travail va encourager la précarisation des salariés

Diverses dispositions liées à la crise sanitaire : article premier - Par / 26 mai 2020

Lois Les masques doivent être gratuits pour tout le monde

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire : conclusions de la commission mixte paritaire - Par / 9 mai 2020

Lois Cet état d’urgence sanitaire ne répond en rien aux besoins engendrés par la pandémie

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire : conclusions de la commission mixte paritaire - Par / 9 mai 2020

Administration