Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre -

Par / 22 janvier 2021

Parlementaires du Val-de-Marne, nous tenons à vous faire part de notre vive colère et de notre opposition face à la décision du Directeur de l’AP-HP de fermer le service de transplantation cardiaque du GHU Henri Mondor, situé à Créteil (94) en le transférant à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière (75).
Cet hôpital, fort de sa renommée, est emblématique d’une mobilisation large et victorieuse, menée il y a 10 ans pour s’opposer déjà à ce même projet, considéré comme irresponsable et insensé. Élus, syndicalistes, usagers s’étaient unanimement mobilisés, en lien avec la Coordination de Vigilance du GHU Mondor/ A.Chenevier / E.Roux, pour refuser le démantèlement de cet établissement.
Cette décision, sans aucune concertation, serait un coup porté à l’offre hospitalière de notre département, et plus généralement du Sud Francilien, après la suppression en 2018, de la transplantation hépatique. Cela affaiblirait également, par répercussion, l’enseignement, de la recherche et de la formation au sein de ce GHU.
Depuis que cette annonce circule, l’incompréhension domine, d’autant qu’un rapport de l’IGAS n 2012 montrait l’importance de maintenir ce service. Il serait inacceptable de priver à nouveau cet hôpital d’un service de pointe, affaiblissant ses domaines d’intervention.
Nous savons combien l’hôpital public connait des difficultés pour recruter, tant les conditions de travail sont éprouvantes. Disposer d’un service d’une telle excellence en fait un atout et peut contribuer à rendre ces filières plus attractives.

A l’inverse, la mise en concurrence entre établissements telle qu’elle s’opère avec ce nouveau maillage, déséquilibre l’offre de soins de la petite couronne.
Enfin, dans le contexte de crise sanitaire que subit notre pays depuis près d’un an, une telle décision apparaît aberrante et doit être abandonnée.
Aussi, nous souhaitons être reçus, accompagnés par une délégation de la Coordination de Vigilance du GHU Mondor afin de pouvoir vous exposer le danger que constituerait la suppression de ce service.
Parlementaires du Val-de-Marne, de sensibilités politiques différentes, nous sommes
déterminés à nous mobiliser pour que les transplantations cardiaques puissent continuer à se pratiquer à l’hôpital Henri Mondor.
En vous remerciant de votre attention, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Ministre, nos sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Tribunal spécial pour le Liban

De la nécessité de remédier à une situation inacceptable - Par / 13 juillet 2021

Les courriers officiels Le dispositif actuel n’est pas satisfaisant

Parcours de sortie de la Prostitution - Par / 1er juillet 2021

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Administration