Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Pôle Emploi, service public doit garantir la légalité de ces offres

Offres illégales sur le site de Pôle Emploi .fr -

Par / 28 juin 2017

Courrier à la Ministre du Travail

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur les offres non légales proposées sur le site pôle emploi.fr.

Depuis plusieurs mois, l’union départementale CGT du Morbihan analyse les offres d’emplois sur ce site. Les résultats sont éloquents. Ainsi sur une première enquête datée du 2 septembre 2016, 46% des annonces postés sur le site seraient illégales. Dans un courrier adressé à l’organisation syndicale le 20 octobre 2016, le directeur national de Pôle emploi reconnaît lui-même que ces offres « présentent manifestement des non conformités malgré les dispositifs de sécurisation mis en place de façon automatisée et via les conseillers alertés ». Une nouvelle étude réalisée le 17 février 2017 sur un échantillon de 1298 offres dans les domaines professionnels les plus variés fait état de 653 offres illégales, soit 50 %, ce qui montre l’ampleur du problème.

En effet, c’est un logiciel de contrôle automatique qui gère les offres d’emplois. Or, jusqu’en 2014, c’était des agents de Pôle emploi qui contrôlaient, avant leur diffusion, la légalité des offres. Les analyses réalisées par la CGT les 28 janvier et 7 juillet 2016 indiquaient déjà des taux d’offres illégales respectivement de 30 % et 33 %. Ces chiffres illustrent le défaut de fonctionnement de ce logiciel.

Les salariés en recherche d’un emploi ont le droit de consulter des offres légales et non pas incohérentes, mensongères voire malhonnêtes. Dans un contexte annoncé de seuil d’offres raisonnable à ne pas refuser par les demandeurs d’emploi, cette situation inquiète légitimement.

De plus, Pôle emploi remplit une mission de service public et doit garantir la légalité et la réalité des offres qu’il diffuse sur son site internet. Toutefois, sur son site institutionnel, Pôle Emploi en appelle à la responsabilité des salariés privés d’emploi en "appelant à la vigilance de chacun", ce qui revient à se décharger de la responsabilité du contrôle de chaque offre avant diffusion.

C’est pourquoi, je compte sur votre bienveillance pour rétablir le contrôle des offres, avant leur diffusion, par les agents de Pôle emploi formés à cette tâche.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020

Les courriers officiels Un choix de classe anachronique

Reprise des travaux du CDG Express - Par / 10 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020

Administration