[(IMG/auton1599.jpg|non) Projets de reprises du site ARJOWIGGINS de Charavines - Décision pour sauvegarder un maximum d'emplois - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Projets de reprises du site ARJOWIGGINS de Charavines

Décision pour sauvegarder un maximum d’emplois -

Par / 4 décembre 2015

COURRIER COMMUN

a

Monsieur Le Président de BPI France
MAISONS ALFORT

Monsieur le Président,

En avril 2014, le groupe Sequana, maison mère d’Arjowiggins, a annoncé la délocalisation en Ecosse de la production de l’usine de Charavines (38) et de Wisernes (62).

A la suite de cette annonce, plusieurs pistes de reprises du site de Charavines ont été étudiées.

Un projet était porté par Monsieur Yves Garnier (directeur général de Betnatec SA) et un investisseur suisse. Il s’agissait d’un projet innovant basé sur la chromatogénie, permettant de supprimer les résines fluorées des papiers d’emballage alimentaire en exploitant un brevet du CNRS et du centre technique du papier de Grenoble.

Du point de vue technique cette production présente de nombreux atouts tant au niveau environnemental qu’au niveau de la santé publique. Ce serait également un soutien fort à la recherche en Rhône-Alpes. A moyen terme ce projet aurait nécessité l’investissement dans une machine spéciale qui pouvait être fabriquée par l’entreprise Allimand située à Rives à proximité de Charavines. Mais le démarrage de cette nouvelle production était possible avec la machine en place actuellement sur le site.

Ce projet qui aurait pu permettre la sauvegarde de 80 emplois avec la perspective d’emplois supplémentaires sur le site, et la préservation d’emplois indirects dans le bassin d’emploi a été finalement abandonné suite à l’audit commandé par le Ministère de l’économie (qui a émis de fortes réserves sur son équilibre économique) et au renoncement, peu après, du porteur de projet. Toutefois, un projet basé sur la même technique pourrait être présenté prochainement puisque des discussions sont en cours.

Un autre projet est actuellement en lice après l’annonce par le Président-directeur-général de Sequana de la signature de négociations exclusives avec la société Global Hygiène spécialisée dans les produits d’hygiène à base d’ouate de cellulose. Il nécessite un réaménagement important du site pour l’adapter à la nouvelle production (notamment le démontage de la machine actuellement en place) dont la durée, après obtention du permis de construire et du financement des travaux, est estimée à 24 mois. Seuls 35 à 40 emplois seraient alors à pourvoir et le repreneur potentiel ne souhaite pas s’engager dans la reprise d’une partie des anciens salariés d’Arjowiggins.

Outre le fait qu’un projet de reprise qui ne s’engage pas, même a minima, sur l’embauche d’anciens salariés du site, apparaît pour le moins discutable, le démontage de la machine, s’il venait à être entrepris prochainement, condamnerait tout autre projet.

Il convient donc de prendre toutes les mesures nécessaires afin que la crédibilité du projet d’Hygiene Global soit étudiée avec les mêmes critères que ceux utilisés lors de l’audit du premier projet chromatogénie porté par M. Garnier avant d’envisager le démantèlement de la machine en place.

Depuis bientôt deux ans les salarié-e-s se mobilisent avec les élu-e-s locaux pour sauvegarder l’activité de production papetière du site de Charavines et l’équilibre du territoire.

Si un nouveau projet basé sur la chromatogénie venait à être présenté prochainement, il pourrait être le mieux à même de répondre aux enjeux immédiats et de plus long terme ; enjeux sociaux mais aussi enjeux industriels, et environnementaux, et il ne serait pas concevable qu’une stratégie commerciale que Sequana semble privilégier, puisse primer sur la logique de développement durable.

Aussi au regard de l’urgence nous souhaitons interpeller les pouvoirs publics et vous interpeller en tant qu’actionnaire du groupe Sequana pour peser sur la décision du groupe et soutenir la transition vers un projet qui sauvegarderait un maximum d’emplois sur le site tout en développant une production innovante.

Nous comptons fermement sur votre volonté de soutenir l’innovation industrielle respectueuse de l’environnement et de l’avenir du territoire.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération distinguée.

Madame Annie DAVID, Sénatrice de l’Isère

Madame Michèle BONNETON, Députée de l’Isère

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Le Crédit Impôt Recherche, un outil d’optimisation fiscale hors de contrôle

Courrier du 6 décembre 2018 à Mme Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 6 décembre 2018

Les courriers officiels Budget insuffisant dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes

Courrier du 22 novembre 2018, à Mme la Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discrimination - Par / 30 novembre 2018

Les courriers officiels La rémunération des banques pour l’émission des titres de dettes

Budget de la Sécurité Sociale - Courrier au Président de l’ACOSS - Par / 13 novembre 2018

Les courriers officiels Psychiatrie en Côtes-d’Armor : situation d’urgence

Courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la santé - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Ces lieux sont indispensables pour recueillir et libérer la paroles des femmes

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 9 octobre 2018

Les courriers officiels Pour la réouverture des négociations

Transfert des salariés du RSI vers le Régime Général - Par / 7 septembre 2018

Les courriers officiels Des propos d’une extrême gravité qui bafouent les lois de la République

Saisine du CSA suite à l’homélie de l’archevêque d’Avignon diffusée sur France Culture le 15/07 - Par / 23 juillet 2018

Les courriers officiels À quand des actions concrètes de la part du gouvernement français ?

Publication de la base de données de l’ONU sur les entreprises liées à la colonisation israélienne - Par / 28 juin 2018

Les courriers officiels La Direction de l’APHP s’entête dans son projet malgré l’opposition

Décision de l’APHP de transférer la greffe hépatique de l’hôpital Henri Mondor de Créteil - Par / 31 mai 2018

Les courriers officiels Les lits vont être fermés faute..de personnels !

Fermeture de lits d’hospitalisation en psychiatrie aux Hôpitaux de Saint-Maurice - Par / 17 mai 2018


Bio Express

Annie David

Ancienne sénatrice de l'Isère
Membre de la Commission des Affaires Sociales au Sénat
Elue le 23 décembre 2001
En savoir plus
Administration