Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Sans la présence d’une ou d’un délégué départemental aux droits des femmes, la dynamique associative pourrait hélas s’essouffler

Poste vacant de déléguée aux droits des femmes dans les Côtes d’Armor -

Par / 30 janvier 2018

Madame la Secrétaire d’État,

Je suis sollicitée par la Maison des femmes des Côtes d’Armor. La maison des Femmes, est un collectif composé de 20 associations, organisations syndicales et adhérent-e-s individuel-le-s. Son objectif est de mettre en réseau les acteur-trice-s et les structures qui travaillent à la promotion des femmes dans la société, dans le département des Côtes d’Armor. Mais également de rendre lisible un lieu de service, d’accès aux droits, d’échanges, de culture, de pratiques exemplaires et d’initiatives dans le champ de l’égalité entre les femmes et les hommes.

La Maison des femmes, ainsi que de nombreuses associations du territoire regrettent vivement l’absence d’une déléguée Départementale aux Droits des femmes sur notre département. Fin 2015, j’avais déjà alerté le secrétariat d’État aux droits des femmes à ce sujet, depuis c’est un poste qui été occupé par « intermittences ». En mai 2017, puis juillet 2017, je vous ai sollicitée à travers un courrier puis une question écrite sur ce même sujet. Depuis et malheureusement sans réponse de votre part, le poste est toujours vacant.

Actuellement la Direction Nationale de la Cohésion sociale aurait en sa possession des candidatures pour ce poste, sans suite pour le moment. Cela est regrettable, notamment à l’approche de la journée Internationale aux droits des femmes. Nous avons la chance d’avoir un tissu associatif qui se mobilise dans ce domaine sur notre territoire, sans la présence d’une ou d’un délégué départemental aux droits des femmes, cette dynamique pourrait hélas s’essouffler.

Certaine de toute l’attention que vous porterez à ce dossier, veuillez agréer, Madame la Secrétaire d’État, l’expression mes salutations les meilleures.

Christine PRUNAUD
Sénatrice des Côtes d’Armor

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus
Administration