Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Situation de la maternité des Bluets

Demande de RDV à la ministre -

Par / 6 décembre 2016

Madame la Ministre,

Elu-e-s locaux et parlementaires, nous sollicitons un rendez-vous auprès de vous pour échanger sur la situation de la Maternité des Bluets, située à Paris.

La décision de la Haute Autorité de Santé, le 26 septembre dernier, de ne plus accréditer cet établissement de renom, a suscité beaucoup d’inquiétudes et d’émotions.

Nous avons eu l’occasion, dans nos responsabilités respectives, de rencontrer les professionnel-le-s qui nous ont expliqué les pressions subies, à la fois, pour dissuader des médecins de venir travailler dans l’établissement mais aussi pour exiger une forte baisse d’activité.
Assurer la sécurité des patientes, est pour nous comme pour vous un élément fondamental de toute prise en charge sanitaire. Il s’agit notamment de créer les conditions de réunir des équipes au complet, ce qui est aussi de la responsabilité de l’ARS.
D’après les éléments dont nous disposons, il n’existe pas de preuves réelles de manquement à la sécurité. D’ailleurs, il est notable de constater que les cadres de la Maternité recommandent à leurs familles de venir y accoucher ou même y donnent naissance elles-mêmes, ce qui est un gage de bonnes conditions d’accouchement.
Il nous semble donc qu’il est temps de retrouver un climat serein, propice au dialogue.
La nouvelle direction, ainsi que l’association Ambroise Croizat, nous ont fait part de leur volonté d’appliquer et de respecter le protocole défini, mais cela ne peut se faire sans confiance restaurée, dans un cadre partenarial équilibré.
Cette maternité joue un rôle essentiel dans la prise en charge des nouveau-nés et des familles, elle bénéficie d’une très bonne image auprès de milliers de femmes et de parents, qui, chaque année, font le choix de cette Maternité.

Dans un contexte national, où le nombre de maternités a considérablement chuté depuis des années, la fermeture de cette maternité serait pour nous, un gâchis immense.
Cet établissement de proximité réalise également plus de 1200 IVG et 1200 PMA par an. C’est pour toutes ces raisons, qu’il ne doit pas être sacrifié pour des prétextes fallacieux ou pour des projets bien loin de l’intérêt de la santé des Francilien-n-es.
Au regard de l’urgence de la situation, nous souhaitons vous rencontrer au plus vite pour évoquer avec vous l’avenir de ce bel établissement.
En vous remerciant par avance, nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, nos sincères salutations.

Laurence Cohen
Sénatrice du Val-de-Marne
Vice-Présidence Commission Affaires Sociales

Hélène Bidard
adjointe à la Maire de Paris
en charge de l’égalité femmes-hommes,
de la lutte contre les discriminations
et des droits humains

Nicolas Bonnet-Oulaldj
Président Groupe Communiste-Front de Gauche au Conseil de Paris
Jacqueline Fraysse
Députée des Hauts-de-Seine

Jacqueline Fraysse
Députée des Hauts-de-Seine

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Le monde agricole traverse une crise qui perdure

Relations commerciales et zones rurales défavorisées - Par / 21 février 2018

Les courriers officiels Nous demandons une dotation exceptionnelle

Projet de carte scolaire dans le Val-de-Marne pour la rentrée 2018 - Par / 8 février 2018

Les courriers officiels L’impact de cette mesure est insuffisament pris en compte

Instauration d’un jour de carence pour les fonctionnaires - Par / 5 décembre 2017

Les courriers officiels 1,5 milliards d’économie sont demandés aux offices HLM

Situation des bailleurs sociaux dans les Côtes d’Armor - Par / 16 novembre 2017

Les courriers officiels Cinq priorités pour la région Hauts-de-France

Plan d’urgence et de convergence proposé par les cinq parlementaires communistes du Nord et du Pas-de-Calais - Par / 14 novembre 2017

Administration