Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Situation du mal-logement dans notre pays

Courrier à la Ministre du Logement -

Par / 16 avril 2015

Madame la Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation du mal logement dans notre pays.
A quelques jours de la fin de la trêve hivernale, plus de 3,5 millions de personnes sont victimes du mal-logement. Depuis 2011, le nombre de personnes sans domicile fixe et sans abri a déjà augmenté de 44%.

La perte du logement constitue une épreuve terrible dont les conséquences sont désastreuses pour tous. Catastrophiques pour une famille car sans toit, elle est tout simplement privée de ses droits. Sans adresse fixe, il devient rapidement impossible de postuler à un emploi, de bénéficier d’une aide sociale, d’offrir des conditions de vie sereines à ses enfants ou de simplement retrouver le chemin de la dignité.

Les effets de cette déplorable condition sont aussi néfastes pour notre société, car elle est incapable de répondre à cette urgence sociale. Malgré les annonces ou la volonté affichée, le nombre de logements sociaux ou très sociaux ne sont pas en nombre suffisants. La spéculation immobilière est encore trop forte. Les plus précaires de nos concitoyens en sont les premières victimes.

Il ne s’agit pas ici de débattre du nombre de quotas de logements sociaux ou de dispositifs fiscaux pour encourager la construction mais bien de drames humains qui se jouent au quotidien. Je pense aux mères isolées avec enfants qui luttent pour pouvoir garder un vrai toit, aux personnes âgées dont le logement se délabre un peu plus chaque jour, aux jeunes adultes dans l’impossibilité de trouver un appartement ou de payer un loyer malgré leur emploi. Ces exemples sont autant de personnes en détresse pour lesquelles il est impérieux de redoubler d’efforts et de propositions.

Il faut une mobilisation générale autour de ce sujet. Des projets de loi ont été menés mais pour une efficacité limitée voire contredite après leur adoption, à l’image du dispositif d’encadrement des loyers.

Les associations de solidarité ne cessent de déplorer l’aggravation de la situation. En 2013, 15 enfants sont décédés dans la rue. Ce triste chiffre est une honte pour notre société que nous ne pouvons pas tolérer.

. La crise du logement constitue sans nul doute la face la plus visible et la plus criante de la crise économique et sociale que nous traversons. Elle concentre les plus grandes inégalités et discriminations. La méconnaissance du mal-logement permet d’éviter d’en faire le sujet de premier plan.

Pourtant, cette pénurie de logements est une réalité cruelle pour bon nombre de nos concitoyens pour qui le droit à un toit n’est pas du tout assuré. Il faut clairement que les politiques publiques fassent un choix audacieux mais nécessaire : celui d’accorder d’abord, la priorité aux demandeurs de logement et non aux investisseurs.

Le logement est un droit dont l’application relève de la responsabilité de l’Etat. Il faut asseoir la politique du logement sur des bases solides, humaines et justes. Je compte sur votre bienveillance pour œuvrer en ce sens dans le cadre de vos prérogatives ministérielles. Je suis certain que vous saurez apporter des réponses sensibles et rapides à toutes ces femmes et tous ces hommes privés de logement. Ils vivent dans la souffrance et la misère en permanence.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, en l’expression de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Courrier à Gérald Darmanin sur la restructuration des finances publiques

S’ouvre une période de grande incertitude et d’inquiétude - Par / 23 septembre 2019

Les courriers officiels Situation de M. Vincenzo Vecchi

Un respect des droits fondamentaux nécessaire - Par / 10 septembre 2019

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Les autorités marocaines lui refusent le droit de rendre visite à son mari emprisonné

Expulsion de Mme Claude Mangin-Asfari-Courrier au Ministre des Affaires Etrangères - Par / 12 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Pourquoi priver le sud du département des services fiscaux ?

Réforme dews centres de finances publiques dans les Côtes d’Armor - Par / 4 juillet 2019

Les courriers officiels Vos récentes décisions criminalisent les militants kurdes

Militants Kurdes du Conseil Démocratique Kurde de France - Par / 25 juin 2019

Les courriers officiels De la nécessité d’appliquer les recommandations de la Commission Bassiouni

Lettre au ministre des affaires étrangères sur la situation des droits humains au Bahreïn - Par / 12 juin 2019

Les courriers officiels 200 salariés sont actuellement en grève illimitée

Situation du personnel de la protection de l’enfance en Côtes d’Armor - Par / 16 mai 2019

Les courriers officiels Loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude fiscale

Courrier à Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics - Par / 9 mai 2019

Les courriers officiels Les contrevérités émises par le ministère de l’Intérieur

Demande d’audition de Christophe Castaner et d’une création de commission d’enquête - Par / 3 mai 2019

Les courriers officiels Protéger le statut des réfugiés politiques en France

Lettre à Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères au sujet de Mohamed Kadamy - Par / 22 mars 2019

Les courriers officiels Comment ces communes peuvent elles bénéficier de cette nouvelle réglementation ?

Disposition de la loi Elan pour densifier les secteurs déjà urbanisés - Par / 20 mars 2019

Les courriers officiels Ces espaces ont besoin de votre engagement Mme la Ministre !

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 12 mars 2019

Administration