Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Un indispensable moratoire sur les loyers pour la durée de l’état d’urgence sanitaire

Courrier à Julien Denormandie -

Par / 7 mai 2020

Monsieur le Ministre,

Actuellement, nombre de nos concitoyens ont été placés en chômage partiel et, de ce fait, subissent une réduction sensible de leurs ressources quand ils n’ont pas purement et simplement perdu leur emploi et leur espoir d’en retrouver un rapidement. Pour d’autres, trop nombreux, qui ont déjà basculé dans la pauvreté et ne peuvent dignement subvenir au quotidien, la situation est devenue intenable s’ils veulent survivre la tête haute en respectant leurs échéances.

Par ailleurs, nous connaissons les difficultés financières de nombreux organismes de logement social confrontés à d’importantes contraintes budgétaires et qui doivent aussi faire face, en la période, aux impayés de loyers dont le nombre a bondi compte tenu de la situation sociale très préoccupante de leurs allocataires. Ces derniers devront quand même s’acquitter de leurs loyers sous peine de sanctions et de pénalités.

Ce qui vaut pour les locataires ne vaut pas pour les entreprises qui, elles, sont exonérées de leurs loyers et charges, y compris des factures d’eau et d’énergie.

Aussi, nous vous demandons, pour le moins, d’interdire aux bailleurs publics et privés d’appliquer des pénalités de retard pour le non-paiement des loyers pendant la période de l’état d’urgence sanitaire et d’interdire l’engagement des procédures d’expulsions puisque, lors de la trêve hivernale seule l’exécution de l’expulsion est interdite.

Par ailleurs, compte tenu de l’impossibilité pour la plupart des bailleurs d’assurer, pendant toute la durée du confinement, les services inhérents à la gestion de leurs parcs, il conviendrait de supprimer le montant des charges supporté par les locataires et non réalisées.

Nous jugeons, aussi, indispensable de donner aux organismes HLM les financements nécessaires permettant l’instauration d’un moratoire sur les loyers durant toute la période de l’état d’urgence sanitaire ainsi que la mise en place des possibilités de rattrapage pouvant aller jusqu’à trois ans comme le prévoit la loi ALUR.

Enfin, vous le savez, nous plaidons pour la création d’une véritable sécurité sociale du logement avec un fonds d’indemnisation assurant à la fois les bailleurs contre les impayés et les locataires confrontés à des difficultés majeures, ce qui, en cette période, aurait pu permettre de faire face à ces lourds bouleversements pour nos concitoyens et pour la société française tout entière.

Cette démarche d’équité et d’humanité serait une respiration fortement appréciée en ces temps de grande anxiété.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Les courriers officiels Contribuer au respect des droits fondamentaux et protéger la santé publique

Pour une fermeture provisoire des centres de rétention administrative (CRA) - Par / 16 avril 2020

Les courriers officiels Un choix de classe anachronique

Reprise des travaux du CDG Express - Par / 10 avril 2020

Les courriers officiels les associations ont besoin d’un investissement massif de l’État

Poursuite des missions des associations à caractère social - Par / 7 avril 2020


Bio Express

Eric Bocquet

Sénateur du Nord
Membre de la commission des Finances
Elu le 25 octobre 2011
En savoir plus

Bio Express

Michelle Gréaume

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 24 septembre 2017
En savoir plus
Administration