Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions d’actualité

Avec le vote de la loi, le contrôle de l’action du gouvernement est constitutionnellement l’autre grande prérogative du Sénat. Celle-ci s’exerce notamment au travers des questions d’actualités (deux jeudis par mois), des questions orales, avec ou sans débat, et des questions écrites.

Lire la suite

Les coupes claires de personnels, les restructurations tous azimuts, les pressions de la direction, entrainent une souffrance au travail inacceptable

La Poste -

Par / 17 février 2011
Les coupes claires de personnels, les restructurations tous azimuts, les pressions de la direction, entrainent une souffrance au travail inacceptable
Les coupes claires de personnels, les restructurations tous azimuts, les pressions de la direction, entrainent une souffrance au travail inacceptable

Il y a plus d’un an les sénateurs de gauche menaient une bataille parlementaire historique pour sauver le service public postal. Dans tout le pays les voix s’élevaient, les manifestations d’usagers et de salariés se multipliaient contre le projet de privatisation de l’entreprise publique, le peuple a demandé un référendum, plus de deux millions de personnes ont exprimé leur opposition à votre projet.

Vous avez insulté les organisateurs de la votation citoyenne et les nombreux élus locaux qui les ont soutenus. Vous avez nié la portée de ce mouvement et vous l’avez méprisé en parlant de manipulations.

Vous avez manœuvré jusqu’au bout pour arracher une majorité au Sénat et pour cela vous avez tenté de rassurer sur les conséquences du changement de statut. Votre ministre Estrosi a même sorti de son chapeau le concept « imprivatisable ».
Aujourd’hui, les craintes d’hier se confirment.
Le précédent contrat de présence postale (2007-2010) a validé plus de 6.000 fermetures de bureaux de postes et 6.600 suppressions d’emplois.

Vous nous avez illusionnés avec les 17 000 points contacts, mais en réalité dans mon département le Pas-de-Calais, entre 2005 et 2010, 816 emplois ont été supprimés. Pour 2011 on prévoit déjà 100 postes de facteurs et 59 guichetiers en moins. Alors qu’en 2008 on comptait 115 remplaçants aujourd’hui on en compte 23 pour tout mon département !

Le rythme effréné des suppressions de bureaux de poste ou leur transformation en simples points contacts laissant orphelins des pans entiers de territoires sans même que les élus locaux soient concertés ou avertis.

Pire encore, le Président de la République s’est livré, dans le Cher, à une véritable insulte envers les Maires ruraux jusqu’à leur proposer de distribuer le courrier eux-mêmes s’ils ne sont pas contents !

Les usagers ne sont pas les seules victimes de cette politique assassine. Les coupes claires de personnels, les restructurations tous azimuts, les pressions de la direction, entrainent une souffrance au travail inacceptable.

Avec les 70 suicides enregistrés sous vos yeux se déroule un véritable drame humain et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas au regard des conséquences délétères de la privatisation de France télécom.

Nous vous demandons donc dans les plus brefs délais de convoquer le PDG de la Poste, Jean-Paul Bailly, à qui vous avez renouvelé votre confiance car il doit rendre des comptes et s’engager à revenir à conception digne du service public à l’égard des personnels et des usagers.

Les dernieres interventions

Administration