Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Aide au logement pour les gens du voyage

Discriminations sur les droits aux prestations -

Par / 7 avril 2016

Madame Annie David appelle l’attention de Madame la Ministre du Logement et de l’Habitat durable sur les mesures à caractère discriminatoire concernant les droits aux prestations personnalisées au logement des gens du voyage.
Les aires de passage qui accueillent les voyageurs un temps limité ouvrent droit à l’allocation logement temporaire (ALT). L’ALT est désormais calculée en partie sur le taux réel d’occupation alors qu’elle était jusqu’en 2015 calculée sur les places existantes. Ce nouveau mode de calcul entraine une baisse importante de la participation de l’Etat pour un service imposé par le schéma départemental pénalisant la structure gestionnaire et répercutée sur les habitant-e-s des intercommunalités adhérentes. A titre d’exemple, le Syndicat d’aménagement et de gestion des aires des gens du voyage en Nord-Isère évalue ainsi à 32 000 euros par an le désengagement de l’Etat. Les collectivités et structures gestionnaires demandent le rétablissement du mode de calcul en vigueur jusqu’en 2015 pour le montant de l’ALT sur les aires de passage inscrites au schéma départemental, c’est à dire le versement de l’ALT pour chaque place créée par le gestionnaire.
S’agissant des aires occupées à l’année par les mêmes familles afin de faciliter la scolarisation des enfants, alors que ces aires sont encore inscrites au schéma départemental, l’ALT est supprimée. Et alors qu’il s’agit de logements occupés en continu, les caravanes n’ouvrent pas droit à l’aide personnalisée au logement (APL) ni à l’allocation de logement à caractère social (ALS) pénalisant et discriminant ainsi les citoyen-ne-s qui ont fait le choix d’un mode d’habitat mobile.
Elle lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu’elle envisage de mettre en œuvre pour d’une part répondre aux attentes des structures gestionnaires et pour que les caravanes soient reconnues comme des logements à part entière avec l’ensemble des droits - et obligations - qui s’y rattachent et en particulier ouvrent droit à l’APL ou à l’ALS.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Un projet préjudiciable tant du point de vue environnemental que de l’équité

Extension de la décharge de déchets dangereux de Villeparisis-Courtry - Par / 29 février 2024

Les questions écrites Nangis subit une dégradation de sa situation

Il faut un contrat spécifique pourvu de moyens à la hauteur pour cette ville - Par / 28 février 2024

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Administration