Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Aide au logement pour les gens du voyage

Discriminations sur les droits aux prestations -

Par / 7 avril 2016

Madame Annie David appelle l’attention de Madame la Ministre du Logement et de l’Habitat durable sur les mesures à caractère discriminatoire concernant les droits aux prestations personnalisées au logement des gens du voyage.
Les aires de passage qui accueillent les voyageurs un temps limité ouvrent droit à l’allocation logement temporaire (ALT). L’ALT est désormais calculée en partie sur le taux réel d’occupation alors qu’elle était jusqu’en 2015 calculée sur les places existantes. Ce nouveau mode de calcul entraine une baisse importante de la participation de l’Etat pour un service imposé par le schéma départemental pénalisant la structure gestionnaire et répercutée sur les habitant-e-s des intercommunalités adhérentes. A titre d’exemple, le Syndicat d’aménagement et de gestion des aires des gens du voyage en Nord-Isère évalue ainsi à 32 000 euros par an le désengagement de l’Etat. Les collectivités et structures gestionnaires demandent le rétablissement du mode de calcul en vigueur jusqu’en 2015 pour le montant de l’ALT sur les aires de passage inscrites au schéma départemental, c’est à dire le versement de l’ALT pour chaque place créée par le gestionnaire.
S’agissant des aires occupées à l’année par les mêmes familles afin de faciliter la scolarisation des enfants, alors que ces aires sont encore inscrites au schéma départemental, l’ALT est supprimée. Et alors qu’il s’agit de logements occupés en continu, les caravanes n’ouvrent pas droit à l’aide personnalisée au logement (APL) ni à l’allocation de logement à caractère social (ALS) pénalisant et discriminant ainsi les citoyen-ne-s qui ont fait le choix d’un mode d’habitat mobile.
Elle lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu’elle envisage de mettre en œuvre pour d’une part répondre aux attentes des structures gestionnaires et pour que les caravanes soient reconnues comme des logements à part entière avec l’ensemble des droits - et obligations - qui s’y rattachent et en particulier ouvrent droit à l’APL ou à l’ALS.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Cette fermeture prive les 4/5 de la population du département d’un lieu de proximité.

Fermeture du lieu d’accueil des victimes de violences de Lorient - Par / 12 septembre 2018

Les questions écrites Mettre fin à une discrimination

Situation des assistants socio-éducatifs hospitaliers - Par / 12 septembre 2018

Les questions écrites Sanofi privilégie ses profits....

Arrêt de la commercialisation du vaccin anti-rougeole - Par / 13 juillet 2018

Les questions écrites Le médecin urgentiste sera seul pour gérer à la fois la permanence du service des urgences et celle du SMUR

Organisation de lignes de garde communes entre structure des urgences et structure mobile d’urgence et de réanimation - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites Les modalités de transmission demeurent perfectibles

Accès au foncier agricole pour les jeunes agriculteurs - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites CLOUD act

Un recul sans précédent du point de vue des libertés et du droit international - Par / 18 juin 2018

Les questions écrites Les patients craignent un nouveau report

Protocole national de diagnostic et de soins pour la maladie de Lyme - Par / 15 juin 2018

Les questions écrites Une médiation nécessaire

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime - Par / 7 juin 2018

Administration