Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Ce regroupement mettrait à mal la psychiatrie de secteur

Avenir des structures de pédopsychiatrie en Essonne -

Par / 21 mars 2018

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l’avenir de deux structures de soins en pédopsychiatrie, dans le nord de l’Essonne (91).

Depuis plusieurs semaines, des menaces de délocalisation pèsent sur le centre médico-psychologique (CMP) de Chilly-Mazarin et sur l’unité d’accueil familial thérapeutique (UAFT) de Sainte-Geneviève-des-Bois, qui seraient transférés dans une zone d’activités industrielles à Champlan, difficile d’accès.

Outre le manque de concertation, les personnels soignants et les patients sont inquiets de voir disparaître ces structures de proximité qui prennent en charge des enfants et des adolescents présentant des difficultés scolaires, des troubles de l’attention et de la concentration, des troubles autistiques, des difficultés de comportement, des signes de souffrance psychique…

Regrouper dans un même pôle toutes ces structures pour des raisons purement financières mettrait à mal la psychiatrie de secteur, tout le travail de lien que les professionnels ont tissé avec des associations, avec des partenaires locaux, avec la communauté éducative, indispensables dans l’accompagnement et le suivi de ces enfants.

Alors que ces structures sont connues par la population, notamment parce qu’elles sont situées en cœur de ville, les délocaliser risquerait d’éloigner les familles de l’accès aux soins auxquels elles ont droit.

C’est pourquoi elle lui demande comment elle entend intervenir pour que ces structures de proximité soient maintenues sur place, et ce dans l’intérêt des patients, et dans le respect du travail mis en place depuis de nombreuses années par les équipes soignantes.

Elle rappelle que malheureusement le cas de l’Essonne n’est pas isolé, et que de nombreuses structures de proximité en pédopsychiatrie et en psychiatrie sont mises en difficulté par les mêmes logiques, à l’opposé de la psychiatrie de secteur.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention - Par / 30 juin 2020

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Les questions écrites Cet accord ressemble à s’y méprendre aux accords dits « Mercosur »

Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Mexique - Par / 18 mai 2020

Administration