Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Ce regroupement mettrait à mal la psychiatrie de secteur

Avenir des structures de pédopsychiatrie en Essonne -

Par / 21 mars 2018

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l’avenir de deux structures de soins en pédopsychiatrie, dans le nord de l’Essonne (91).

Depuis plusieurs semaines, des menaces de délocalisation pèsent sur le centre médico-psychologique (CMP) de Chilly-Mazarin et sur l’unité d’accueil familial thérapeutique (UAFT) de Sainte-Geneviève-des-Bois, qui seraient transférés dans une zone d’activités industrielles à Champlan, difficile d’accès.

Outre le manque de concertation, les personnels soignants et les patients sont inquiets de voir disparaître ces structures de proximité qui prennent en charge des enfants et des adolescents présentant des difficultés scolaires, des troubles de l’attention et de la concentration, des troubles autistiques, des difficultés de comportement, des signes de souffrance psychique…

Regrouper dans un même pôle toutes ces structures pour des raisons purement financières mettrait à mal la psychiatrie de secteur, tout le travail de lien que les professionnels ont tissé avec des associations, avec des partenaires locaux, avec la communauté éducative, indispensables dans l’accompagnement et le suivi de ces enfants.

Alors que ces structures sont connues par la population, notamment parce qu’elles sont situées en cœur de ville, les délocaliser risquerait d’éloigner les familles de l’accès aux soins auxquels elles ont droit.

C’est pourquoi elle lui demande comment elle entend intervenir pour que ces structures de proximité soient maintenues sur place, et ce dans l’intérêt des patients, et dans le respect du travail mis en place depuis de nombreuses années par les équipes soignantes.

Elle rappelle que malheureusement le cas de l’Essonne n’est pas isolé, et que de nombreuses structures de proximité en pédopsychiatrie et en psychiatrie sont mises en difficulté par les mêmes logiques, à l’opposé de la psychiatrie de secteur.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Les CCI de Bretagne ont déjà perdu 15% de leurs collaborateurs

Budget du réseau des chambres de commerce et d’industrie - Par / 14 novembre 2019

Les questions écrites La précarité tue !

Immolation d’un étudiant à Lyon - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Cette discipline est la seule à ne pas avoir d’enseignement de spécialité dans la réforme du lycée

Ouverture de postes supplémentaires aux concours d’aptitude au professorat d’éducation physique en 2020 - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Les demandeurs d’asile privés d’argent liquide

Leur carte de retrait devient une carte de paiement - Par / 7 novembre 2019

Les questions écrites Cette disparition va entrainer une invisibilisation des chiffres des violences sexuelles et sexistes

Suppression de l’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales - Par / 17 octobre 2019

Les questions écrites Une levée complète du secret-défense nécessaire

Circonstances de l’assassinat de deux journalistes en 2013 - Par / 16 octobre 2019

Les questions écrites Suppression du quota pour les orthophonistes

La profession d’orthophoniste est indispensable dans notre système de soins - Par / 15 octobre 2019

Les questions écrites Pas assez précaires pour toucher des aides ?!

Inégalités liées au calcul du seuil de pauvreté - Par / 24 septembre 2019

Les questions écrites Sous-traitance à outrance dans nos centrales nucléaires

Il faut exiger un statut pour ces travailleurs ! - Par / 21 septembre 2019

Les questions écrites Une nécessité de maintenir les moyens

Situation du réseau des chambres d’agriculture - Par / 19 septembre 2019

Les questions écrites 560 euros de RSA par mois ne permettent pas de vivre !

Coupures abusives du revenu de solidarité active - Par / 18 septembre 2019

Les questions écrites "Un mari violent ne peut pas être un bon père"

résidence alternée en cas de violences conjugales - Par / 17 septembre 2019

Administration