Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Centre d’information et de documentation jeunesse

Nécessité de financements publics pour le CIDJ à la hauteur des besoins -

Par / 29 juin 2015

Question écrite n° 17159

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports sur le centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ), association française créée en 1969 par le ministère de la jeunesse et des sports.

Dans un avis de mars 2015 le conseil économique, social et environnemental (CESE) insistait sur l’urgence de sécuriser les parcours d’insertion des jeunes compte tenu du fait qu’un jeune sur cinq vit sous le seuil de pauvreté et que 23,8 % des jeunes sont au chômage. Ce même avis rappelle la recommandation du CESE « de faire du réseau information jeunesse (…) la porte d’entrée coordonnant l’accès à l’information des jeunes ».

L’assemblée des région de France appelait dans une lettre ouverte publiée le 2 mars 2015 à ce que les jeunes « puissent disposer d’une information unifiée et lisible, d’actions coordonnées entre des partenaires complémentaires, d’un accompagnement bienveillant et exigeant à la fois » considérant qu’« agir collectivement pour notre jeunesse est donc une véritable urgence démocratique ».

Parmi les objectifs principaux du plan « priorité jeunesse » figure la création « d’un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation qui réponde à la diversité des besoins des jeunes ».

Pourtant le CIDJ a vu ses effectifs baisser de 40 % en dix ans, sans que la question de sa capacité à assumer l’ensemble de ces objectifs ne soit jamais posée. Le choix de l’État de ne plus assurer le financement du CIDJ à la hauteur de ses activités est préjudiciable aux salariés, aux jeunes susceptibles de le fréquenter et à l’intérêt général.

Par ailleurs, une lettre du 24 juin 2015 rédigée par l’ensemble des membres du bureau du CIDJ, et notamment adressée au ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, informe des risques financiers que le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévu fait courir au CIDJ.

Pour toutes ces raisons, il lui demande ce qu’il compte faire en vue de financer le CIDJ à la hauteur des besoins qui se posent dans la société.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention - Par / 30 juin 2020

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Les questions écrites Cet accord ressemble à s’y méprendre aux accords dits « Mercosur »

Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Mexique - Par / 18 mai 2020

Administration