Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Ces professionnels n’ont pas les mêmes protections que les médecins du travail et subissent des pressions patronales

Statut des infirmier.e.s de santé au travail -

Par / 14 février 2019

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre du travail sur l’absence de statut protecteur d’infirmiers en santé du travail.

L’infirmier de santé au travail joue un rôle fondamental pour la promotion de la santé au sein de l’entreprise. Ce rôle est d’autant plus important que le nombre de médecins du travail est mis à mal depuis plusieurs années du fait des réformes successives. Les missions des infirmiers en santé du travail sont très variées en fonction du secteur d’activité de l’entreprise et des besoins des salariés.

L’infirmier qui travaille en santé au travail doit à la fois répondre à l’exigence du code de la santé publique, qui régit la profession infirmière, mais aussi à celle du code du travail qui définit les modalités d’exercice de ce domaine. Malgré cela, ces professionnels n’ont aucun statut protecteur, à l’instar de ce qui existe pour les médecins du travail, ne serait-ce que pour garantir leur indépendance professionnelle, le secret médical ou tout simplement les protéger de toute intimidation patronale.

En effet, dans l’exercice de leurs missions, les infirmiers peuvent être amenés à subir des formes d’ingérence ou de pression de leur employeur, pour obtenir des informations sur la santé de tel ou tel salarié. De nombreux témoignages font état de représailles, pouvant aller jusqu’au licenciement.

Aussi, elle lui demande ce qu’elle entend faire pour garantir la même protection aux infirmiers en santé au travail qu’aux médecins du travail.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Fichage de la population ?!

Logiciel GendNotes et surveillance politique - Par / 11 mars 2020

Les questions écrites Violences sexistes au travail

La ratification de la convention 190 de l’OIT ne peut plus attendre - Par / 10 mars 2020

Les questions écrites La culture française est infectée par le coronavirus !

Impact du COVID-19 sur le statut des intermittent·es - Par / 10 mars 2020

Les questions écrites Conditions de détention des mineurs non accompagnés

Stigmatisation, manque de personnels et manque de moyens - Par / 4 mars 2020

Les questions écrites Nouveau règlement liberticide à l’université ?!

Attaque contre la liberté de se réunir - Par / 26 février 2020

Les questions écrites Précarité à l’hôpital

Multiples recours aux CDD dans les hôpitaux publics - Par / 25 février 2020

Les questions écrites Endives contaminées aux OGM ?!

Variétés rendues tolérantes aux herbicides - Par / 19 février 2020

Les questions écrites Mains arrachées ou maintien de l’ordre ?

Dangerosité des grenades GM2L - Par / 19 février 2020

Les questions écrites Expérimentation des maisons de naissance

Quel bilan depuis 2013 ? - Par / 10 février 2020

Les questions écrites Les grévistes ne sont pas toujours comptabilisés !

Méthode officielle de comptage des professeurs grévistes - Par / 21 janvier 2020

Les questions écrites Il en va de la sécurité des patients

Déclaration des Evénements Indésirables graves (EIG) dans les établissements de santé - Par / 20 décembre 2019

Les questions écrites Faire cesser d’éventuels agissements illégaux

Fichages religieux dans des établissements privés sous contrat d’association avec l’État - Par / 25 novembre 2019

Les questions écrites Les CCI de Bretagne ont déjà perdu 15% de leurs collaborateurs

Budget du réseau des chambres de commerce et d’industrie - Par / 14 novembre 2019

Les questions écrites La précarité tue !

Immolation d’un étudiant à Lyon - Par / 13 novembre 2019


Bio Express

Laurence Cohen

Sénatrice du Val-de-Marne
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 25 novembre 2011
En savoir plus
Administration