[(IMG/auton2921.jpg|non) Conditions d'hébergement des saisonniers agricoles - Réponse du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Conditions d’hébergement des saisonniers agricoles

Réponse du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt -

Par / 17 janvier 2017

L’hébergement collectif des salariés saisonniers en agriculture est régi par les dispositions des articles R. 716-1 à R. 716-25 du code rural et de la pêche maritime (CPRM). L’hébergement a lieu en principe en résidence fixe ou en résidence mobile ou démontable. Cependant l’article R. 716-16 prévoit qu’un arrêté fixe la liste des départements dans lesquels l’habitat disponible étant quantitativement insuffisant eu égard à l’importance de la main-d’œuvre accueillie lors des travaux saisonniers, l’inspecteur du travail peut autoriser l’employeur à héberger les travailleurs saisonniers sous des tentes, installées sur un terrain qu’il met à leur disposition, lorsqu’ils sont recrutés pour une durée inférieure à un mois.

L’arrêté du 1er juillet 1996 autorise l’hébergement sous tente pour la période du 1er juin au 15 septembre dans tout ou partie de 15 départements. Les Côtes-d’Armor ne figurent pas dans cette liste de départements. Dans le cadre de l’accord collectif national de travail sur les saisonniers, sur diverses dispositions sur les contrats à durée déterminée et sur l’organisation de la gestion prévisionnelle de l’emploi en agriculture du 18 juillet 2002, étendu par l’arrêté ministériel du 28 octobre 2002, les organisations professionnelles et syndicales ont fait une déclaration commune par laquelle elles s’accordent sur la définition du logement décent et sur la limitation du recours à l’hébergement sous tente, tout en souhaitant un assouplissement de la réglementation concernant l’hébergement des travailleurs saisonniers notamment en résidence mobile. A la suite de cet accord, la réglementation a été modifiée pour permettre l’hébergement des saisonniers en résidence mobile et démontable et depuis lors, la liste des départements dans lesquels l’hébergement sous tente peut être autorisé est demeurée inchangée.

Il n’apparaît pas souhaitable de remettre en question l’équilibre auquel les partenaires sociaux sont parvenus au plan national et d’allonger la liste des départements dans lesquels l’hébergement sous tente peut être autorisé. Toutefois, concernant l’hébergement en résidence fixe, le décret n° 2016-1239 du 20 septembre 2016 vise à élargir la possibilité de dérogation aux règles d’hébergement, à un secteur d’activité donné, dès lors qu’une organisation professionnelle d’employeurs représentative de la branche professionnelle en fait la demande auprès du directeur régional des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

Celui-ci pourra ainsi accorder une dérogation aux articles du CRPM, R. 716-7 (pièces destinées au sommeil) et R. 716-11 (salle d’eau, douches, cabinet d’aisance). Ce décret permet d’uniformiser les décisions sur le territoire et de simplifier les démarches des employeurs. Il répond ainsi aux préoccupations des professionnels souhaitant pouvoir loger sur place pendant une courte période les salariés saisonniers.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une campagne de prévention dans les lieux festifs

Dangerosité du ’’ gaz hilarant’’ - Par / 8 janvier 2019

Les questions écrites Ce sont des enfants en danger, pas des fraudeurs !

Fichier de mineurs non accompagnés - Par / 17 décembre 2018

Les questions écrites Donner la priorité aux transports du quotidien

Le Charles de Gaulle express est un projet nuisible et coûteux - Par / 13 décembre 2018

Les questions écrites Garantir la liberté d’informer

Conditions d’exercice du métier de journaliste lors de manifestations - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Vague de suicides en Guyane : situation urgente !

Mal-être des populations amérindiennes et pénurie de personnels de santé - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Il faut garantir le caractère public de cet établissement

Situation du Laboratoire du Fractionnement et des Biotechnologies - Par / 7 décembre 2018

Les questions écrites La dangerosité de cette mélocule est largement reconnue

Utilisation de désherbants à base de "Prosulfocarde" - Par / 6 décembre 2018

Les questions écrites La France doit reconnaître ses torts en Outre-mer !

Patronymes dégradants imposés après l’abolition de l’esclavage - Par / 4 décembre 2018

Les questions écrites Arrêter l’escalade des violences

Usage de grenades GLI-F4 lors d’opérations de maintien de l’ordre - Par / 3 décembre 2018

Les questions écrites Rétablir une concertation avec les syndicats

Situation des artistes du spectacle détachés - Par / 29 novembre 2018

Les questions écrites Cette sélection par l’argent portera préjudice aux plus démunis !

Augmentation des frais d’inscription pour les étudiants hors UE - Par / 21 novembre 2018

Les questions écrites Le processus de paix engagé par les Nations unies doit être respecté

Accord commercial entre l’Union européenne et le Maroc - Par / 12 novembre 2018

Les questions écrites De la nécessité d’impulser un véritable dialogue social

Procédures disciplinaires à l’encontre de syndicalistes de la société nationale des chemins de fer français - Par / 5 novembre 2018

Administration