Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Dangers de la sous-traitance à outrance !

Externalisation des services publics -

Par / 10 avril 2019

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l’action et des comptes publics sur les dangers d’une sous-traitance généralisée de nos services publics suite à la présentation du projet de loi n° 1802 (Assemblée nationale, XVe législature) de transformation de la fonction publique et suite au rapport de « contribution au grand débat national » qui lui a été remis le 27 mars 2019 par le président-directeur général de l’entreprise Webhelp en collaboration avec le cabinet de lobbying Altermind.

Ce projet de loi prévoit notamment le recours aux contractuels plutôt qu’aux titulaires et cherche à réduire les coûts et le nombre de fonctionnaires dans divers domaines tels la santé, l’éducation, l’audiovisuel public et des services administratifs de proximité. Le rapport de l’entreprise Webhelp s’inquiète lui aussi du coût de la fonction publique, qu’il estime à près de 400 milliards d’euros, et suggère de recourir à l’externalisation systématique des services via des entreprises privées comme Atos ou Sodexo, permettant alors de réaliser « jusqu’à 25 milliards d’économies ». Ainsi, toutes les activités jugées secondaires seraient susceptibles d’être sous-traitées, comme le nettoyage, le gardiennage, l’accueil et le lien avec les usagers.

Le Défenseur des droits, dans son rapport 2018, s’inquiétait de « l’évanescence croissante des services publics ». En effet, une telle mesure aurait des conséquences désastreuses immédiates, notamment la réduction des emplois, la dégradation des conditions de travail et la baisse des salaires. Elle entraînerait également une baisse de la qualité des services et, paradoxalement, coûterait plus cher aux collectivités devant alors entrer dans le jeu de la concurrence. Toutes ces conséquences sont d’ores et déjà observables dans les pays qui pratiquent l’externalisation, comme c’est par exemple le cas au Royaume-Uni.

Elle lui demande donc comment le Gouvernement compte éviter le recours à la sous-traitance qui fragiliserait dangereusement notre système de service public et précariserait davantage les salariés.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pas assez précaires pour toucher des aides ?!

Inégalités liées au calcul du seuil de pauvreté - Par / 24 septembre 2019

Les questions écrites Sous-traitance à outrance dans nos centrales nucléaires

Il faut exiger un statut pour ces travailleurs ! - Par / 21 septembre 2019

Les questions écrites Une nécessité de maintenir les moyens

Situation du réseau des chambres d’agriculture - Par / 19 septembre 2019

Les questions écrites 560 euros de RSA par mois ne permettent pas de vivre !

Coupures abusives du revenu de solidarité active - Par / 18 septembre 2019

Les questions écrites "Un mari violent ne peut pas être un bon père"

résidence alternée en cas de violences conjugales - Par / 17 septembre 2019

Les questions écrites Il faut protéger les défenseurs des droits

La France doit adopter un plan d’actions national - Par / 25 juillet 2019

Les questions écrites Des conséquences désastreuses pour les Parisiens

Fermeture des agences de la caisse primaire d’assurance maladie à Paris - Par / 5 juillet 2019

Les questions écrites Ne pas remettre en cause les missions de ces établissements

Missions des établissements et services d’aide par le travail - Par / 4 juillet 2019

Administration