[(IMG/auton2883.jpg|non) Dégradation de l'accès aux soins - Interpellation de la ministre de la Santé - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Dégradation de l’accès aux soins

Interpellation de la ministre de la Santé -

Par / 11 février 2016

Laurence Cohen interroge la Ministre de la Santé sur plusieurs problèmes relatifs à la santé et l’accès aux soins, dont la presse vient de se faire l’écho.

-  L’existence de centres dentaires ‘’low cost’’ : proposant des prix très attractifs, ces centres semblent avoir des pratiques contestables en matière de soins. Certains d’entre eux viennent d’être fermés par des ARS, suite aux plaintes déposées par des patients et des URPS soutenues par le SNCDCS. Une enquête IGAS serait nécessaire afin que cesse la confusion entretenue avec les centres de santé qui offrent une véritable pratique alternative répondant aux souhaits de la majorité des futurs professionnels de la santé et au problème de désertification médicale.

-  Le prix des audioprothèses : dénoncé par l’Autorité de la Concurrence, le prix de ces dispositifs médicaux est sans doute lié à une pénurie de professionnels par rapport aux besoins des Français-es. Mme Cohen rappelle que les prothèses auditives sont, par ailleurs, très mal remboursées par la Sécurité Sociale, renforçant les inégalités d’accès aux soins.

-  Des délais d’attente de plus en plus importants pour des rendez-vous pour des consultations ophtalmologiques : là aussi, le manque de professionnels et des besoins de plus en plus importants expliquent cette situation dégradée.

Ces trois différents exemples ne sont hélas pas exhaustifs et tendent à montrer la dégradation de l’accès aux soins pour toutes et tous et le renoncement aux soins, et, ce, dans toutes les spécialistes médicales et paramédicales.

Mme Cohen demande à la Ministre, en quoi la loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé, peut répondre à ces enjeux, dans un contexte où le gouvernement réduit les dépenses publiques au sein de l’assurance maladie et la protection sociale.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Recouvrement des recettes fiscales dans le monde

Une course au moins-disant fiscal particulièrement désastreuse pour les pays en développement - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites Ce droit fondamental est trop souvent remis en cause

Suppression de la double clause de conscience pour l’IVG - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019

Les questions écrites Stop à la transphobie en prison

Conditions de détention des personnes trans - Par / 7 février 2019

Les questions écrites Un passage en force inacceptable

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites L’État doit prendre ses responsabilités

Projet de restructuration de l’agence France presse - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites Notre pays est le seul à être doté de ces armes

Interdiction des lanceurs de balle de défense dans le cadre du maintien de l’ordre - Par / 24 janvier 2019

Les questions écrites Pour le respect du vote du Parlement

Nocivité de l’additif alimentaire E 171 - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Une grande cause du quinquennat ?

Moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 17 janvier 2019

Administration