[(IMG/auton2883.jpg|non) Délit d'entrave au fonctionnement des CHSCT dans les établissements de santé - Droits des salariés - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Délit d’entrave au fonctionnement des CHSCT dans les établissements de santé

Droits des salariés -

Par / 25 mars 2016

Mme Laurence Cohen attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le fonctionnement des comités d’hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT) dans les établissements de santé. Alors que ces instances de représentation des personnels sont essentielles, il apparaît que les établissements de santé peuvent déroger à certaines règles démocratiques.

En effet, le délit d’entrave au fonctionnement du CHSCT et les dispositions pénales qui en découlent ne s’appliquent plus depuis la recodification du code du travail de 2008 aux établissements de santé, sociaux et médico-sociaux. Cette restriction aux règles prévues à l’article L. 4742-1 du code du travail acte donc l’impossibilité de condamnation pénale d’un directeur d’établissement pour entrave au CHSCT.

Des conséquences concrètes en découlent. D’une part, une inégalité avec le secteur privé où ce délit est reconnu, et d’autre part, l’impossibilité pour les représentants des personnels de faire reconnaitre de possibles dysfonctionnements et manquements de l’employeur à ses obligations envers le CHSCT puisque ce délit n’existe pas juridiquement.

À l’heure de restructurations importantes au sein de l’assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), cette absence légale interroge sur de possibles dérives et manquements, des obligations sans sanction pouvant aisément être vidées de leur sens.

Mme Laurence Cohen demande à la Ministre quelles dispositions elle entend prendre pour rétablir des sanctions en cas de manquements afin que les obligations légales des employeurs liées à la santé et à la sécurité au travail, ainsi qu’aux conditions de travail, soient appliquées aux établissements de santé, sociaux et médico-sociaux.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Donner la priorité aux transports du quotidien

Le Charles de Gaulle express est un projet nuisible et coûteux - Par / 13 décembre 2018

Les questions écrites Garantir la liberté d’informer

Conditions d’exercice du métier de journaliste lors de manifestations - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Vague de suicides en Guyane : situation urgente !

Mal-être des populations amérindiennes et pénurie de personnels de santé - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Il faut garantir le caractère public de cet établissement

Situation du Laboratoire du Fractionnement et des Biotechnologies - Par / 7 décembre 2018

Les questions écrites La dangerosité de cette mélocule est largement reconnue

Utilisation de désherbants à base de "Prosulfocarde" - Par / 6 décembre 2018

Les questions écrites La France doit reconnaître ses torts en Outre-mer !

Patronymes dégradants imposés après l’abolition de l’esclavage - Par / 4 décembre 2018

Les questions écrites Arrêter l’escalade des violences

Usage de grenades GLI-F4 lors d’opérations de maintien de l’ordre - Par / 3 décembre 2018

Les questions écrites Rétablir une concertation avec les syndicats

Situation des artistes du spectacle détachés - Par / 29 novembre 2018

Les questions écrites Cette sélection par l’argent portera préjudice aux plus démunis !

Augmentation des frais d’inscription pour les étudiants hors UE - Par / 21 novembre 2018

Les questions écrites Le processus de paix engagé par les Nations unies doit être respecté

Accord commercial entre l’Union européenne et le Maroc - Par / 12 novembre 2018

Les questions écrites De la nécessité d’impulser un véritable dialogue social

Procédures disciplinaires à l’encontre de syndicalistes de la société nationale des chemins de fer français - Par / 5 novembre 2018

Administration